Le HSV est spécifique à l'homme. C'est une virus de la famille des Herpesviridae et de la sous famille des αHerpesvirinae.

 

Le virus

 

Particule virale de 150 à 200 nm

 

ADN bicaténaire linéaire de 152 kb capside icosaédrique à enveloppe lipidique conférant au virus une grande fragilité, portant des glycoprotéines et tapissée à sa partie interne par un tégument.

 

La Multiplication est intranucléaire

 

Cycle lytique

 

Cycle latent: seules les premières étapes de transcription s'effectuent. Le génome persiste sous forme d'ADN épisomal

 

Virus dermotrope et neurotrope

 

La clinique

 

Le seul réservoir du virus est l'homme. Sa séroprévalence est de 80% chez l'adulte pour HSV1 et de 0 à 30% pour HSV2.

 

Primoinfection

 

La primoinfection est d'autant plus précoce que le niveau socio-économique est bas.L'infection par HSV est le plus souvent innaparente.

 

L'infection par HSV-1 peut provoquer une gingivostomatite, une éruption vésiculeuse localisée, une kératoconjonctivite, des encéphalites.

 

L''infection par HSV-2 peut provoquer un herpes génital (les primomanifestations sont plus tardives que les primoinfections à HSV-1).Cest une maladie sexuellement transmissible (MST).

 

Les atteintes génitales peuvent être dues à HSV-1 (10 à 20 % des cas) et les atteintes orales à HSV-2.

 

Réactivations

 

Herpes récurrents (cutanés - génitaux...)

 

Infections graves

 

Herpès néonatal, associe des lésions cutanées, des signes neurologiques, une atteinte généralisée (hépatite )

 

Kératite herpétique (HSV-1 habituellement)

 

Encéphalite herpétique (HSV-1 habituellement)

 

Herpès des immunodéprimés.

 

Ne jamais différer l'initiation du traitement.

 

Prélèvements

 
  • Vésicules.
  • Pharynx.
  • Conjonctive.
  • LCR.
  • Sérums.
 
 
 
 
 

Ecouvillonnage de la vulve, du col et du site habituel de récurrence chez les femmes ayant des antécédents d'herpès génital, au moment de l'accouchement.

 

Ecouvillonnage de la gorge, du nez, des yeux des nouveaux-nés 48 h après la naissance.

 

Diagnostic direct rapide

 

EIA ou IF sur le plancher de la vésicule

 

Microscopie électronique (liquide vésiculaire)

 

Diagnostic direct

 

Cultures sur MRC5.

 

ECP caractéristique : foyers de cellules ballonnisées.

 

Identification et typage par anticorps monoclonaux conjugués à un fluorochrome.

 

PCR sur LCR (encéphalite), lésions cutanées.

 

Diagnostic indirect

 

ELISA

 

Intérêt: diagnostic d'une primoinfection à HSV-1 ou 2

 

Diagnostic d'une primomanifestation HSV-2

 

Bilan d'immunité HSV-2

 

Interféron sur LCR: présence en faveur d'une encéphalite herpétique

 

Antivirogramme.

 

Sensibilité à l'aciclovir et au foscarnet

 

Thérapeutique

 

Aciclovir

 

Foscarnet®

 

Prévention des infections herpétiques chez les greffés de moélle : Aciclovir

Forum virologie

Super User
New Member
Lame basale
A quoi sert la lame basale ?...
19425 Vues
0 Votes
réponses
Dans Histologie
Posté le mardi 14 octobre 2014
Super User
New Member
Caryotypes
Sur quelles cellules réalise t on les caryotypes habituellement ?...
18716 Vues
0 Votes
réponses
Dans Histologie
Posté le mardi 14 octobre 2014
Super User
New Member
Formol
A quoi sert le formol en microscopie optique ?...
17792 Vues
0 Votes
réponses
Dans Histologie
Posté le mardi 14 octobre 2014
Super User
New Member
Prélèvements
Qu'utilise-t-on comme moyen de prélèvement ?...
19106 Vues
0 Votes
réponses
Dans Histologie
Posté le mardi 14 octobre 2014
Super User
New Member
Frottis
Comment fait on un frottis ?...
16839 Vues
0 Votes
réponses
Dans Histologie
Posté le mardi 14 octobre 2014

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion