Le virus de la grippe possède une grande variabilité ; son impact est important dans le domaine de la santé publique. Elle touche préférentiellement les enfants 20 % et 5 % des adultes. Elle a un impact non négligeable sur l'économie. Le moyen le plus eficace de lutter contre la grippe est la vaccination.

Constitution

Le virus de la Grippe est un Virus à ARN monocaténaire segmenté (8 segments) et enveloppé.

Segmentation

8 segments : chaque segment correspond à une protéine particulière
1- 2- 3- Complexe poly protéique
4- Hémaggiutinine
5- Protéines associées à l’acide nucléique
6- Neuraminidase
7- Protéines de membrane
8- Protéines non structurales

Enveloppe

L’enveloppe est constituée de 2 protéines:

C’est un spicule trimérique. Elle est active que si elle est clivée par des protéases aboutissant à 2 parties:
  • HA2 : responsable de la fusion de l’enveloppe avec la membrane cellulaire.
  • HA1 : portant les propriétés antigéniques
Cette protéine est responsable de l’attachement, de la fusion du virus sur la cellule donc de la virulence de ce dernier.

 

  • Neuraminidase NA
Elle a un rôle dans la pénétration du virus à travers les sécrétions par clivage de mucines de l’arbre respiratoire = atteinte de la muqueuse. Elle permet l’excrétion du virus hors de la cellule quand le virus se multiplie.


Quand un sujet est infecté, il développe des anticorps anti-hémaggiutinine et anticorps anti-neuraminidase.

Types

Il existe 3 types de grippes :

  • A: responsable de pandérnies et d’épidémies
  • B : responsable d’épidémies
  • C : responsable d’infections sporadiques bénignes

Variations

Il existe 2 types de variations.

Les variations mineures

Glissement antigénique (mutation: insertion, délétion sur un acide aminé en particulier sur HA et dans une moindre mesure sur NA.
le taux de mutation de 0.5 à 1% par an
Atteinte des enfants, des personnes âgées, des sujets à bronchite chronique.
Pression de sélection

Les variations majeures

  • 3 à 4 pandémies par siècle: un nouveau virus apparaît dont personne ne possède l’immunité, ce virus met environ 6 à 9 mois pour couvrir le monde.
  • C’est un saut antigénique (personne ne possède l’immunité) par acquisition de nouveaux segments génomiques.
  • Ces sauts arrivent souvent à partir d’une région à haute concentration de population (Chine, Moyen Orient...)
  • Le plus souvent les cellules sont doublement infectées (virus humain + virus animal = réassortiment)


Dans la nature, il existe 15 HA différents:
(15 chez les oiseaux, 3 chez l’homme, 2 chez les chevaux = hôte intermédiaire)
il existe 9 NA différents:
(9 chez les oiseaux, 3 chez les chevaux et les furets hôte intermédiaire, 2 chez l’homme)

Pandémies grippales


1889 : H2N2 (combinaison retrouvée dans des cadavres dans des glaciers)
1900: H3N8
1918 : H1N1 La Grippe espagnole (20 millions de morts)
1957 : H2 N2  Grippe asiatique (Singapour)
1968 : H3 N2 Hong Kong
1977 : H1N1 URSS
1997 : H5 N1 Grippe des poulets de Hong Kong (7 millions de morts)
Le virus H5 est très pathogène pour l’homme et l’animal. Normalement on fabrique des vaccins à l’aide d’oeufs embryonnés, mais le virus H5 NI est très très toxique et les oeufs ainsi que les animaux servant à la fabrication du vaccin mourraient.
1999 : H9 N2 Hong Kong (2 millions de morts)

Statisitquement on observe une pandémie tous les 10 ans.

Ces virus sont présents chez les oiseaux sauvages qui vont se désaltérer dans des étangs. Les virus sont transmis par les déjections et infectent les animaux de basse cour (porcs, chevaux). La grippe se transmet ensuite à l’homme, puis la pandémie est due à une infection inter humaine par voie respiratoire.

Cycle de multiplication dans une cellule respiratoire infectée:

  1. Attachement au niveau de l’acide sialique (mucines) de la cellule respiratoire
  2. Pénétration dans l’endosome
  3. Libération de l’ARN viral
  4. Réplication de l’ARN viral
  5. Nouveau génome viral + synthèse protéique
  6. Assemblage au bord de la membrane
  7. Bourgeonnement
  8. Dissémination grâce à la NA

Incubation

1 à 2 jours

  • Etat:    T° brutale 39-40°C
  • Myalgies
  • Maux de tête
  • Toux sèche


Si pandémie, environ 80 à 100% de la population est atteinte

Il existe des pics de grippe tous les ans qui atteignent principalement les enfants, les personnes âgées, les sujets à bronchite chronique les insuffisants cardiaques, les insuffisants respiratoires. La mortalité est élevée chez les personnes âgées (0.01%) donc importance du VACCIN. Dans les pics, on observe d’abord l’arrivée de la grippe A puis de la grippe B.

Complications

  • Otites
  • Crise d’asthme
  • Pneumonie
  • Trachéo-Bronchite
  • Myocardite
  • Péricardite
  • Encéphalopathies

Diagnostic rapide

Identification:
A ou B
H1 ouH3...

Prélèvements

  • Aspiration nasale (enfant)
  • Ecouvillonnage pharyngé (adulte) déposé ensuite sur milieu de culture
  • Test immunoenzymatique : Ac antinucléosides grippe de type A
  • Recherche d’Ag viraux sur cellules infectées par technique d’ immunofluorescence.grippes A et B
  • PCR
  • Culture : On dépose du virus sur MDCK (cellules rénales de chiens) + trypsine pour le clivage

On recherche des HA dans le surnageant = agglutination des GR culot cellulaire agglutination sur
cellule : hémabsorption
Typage de HA:
Sérologies:    ELISA IgM
Pas d’intérêt pour un diagnostic de grippe aiguè (préférence pour un diagnostic rapide).

Prévention

Surveillance hebdomadaire : OMS

La surveillance épidémiologique des grippes en France est faite par un organisme: le GROG. En France, toutes les sérologies sont envoyées à l'OMS de Lyon pour effectuer cette surveillance et la possible survenue d’une épidémie nationale. Tous les renseignements et les observations sont ensuite envoyés à Londres au centre mondial pour surveiller l’évolution des épidémies mondiales.

Vaccination:

Utilisation de vaccins inactivés par le formol
Les nouveaux vaccins sont fabriqués à partir de virus atténué (manque des parties de génome) ou des peptides synthétiques vaccins à ADN
Les vaccins changent chaque année du fait de la grande variabilité du virus.
Le plus souvent ils comprennent 3 virus (cx: A, Hi, Ni +A, H3, N2 +B)
Donc certaines personnes vaccinées peuvent développer une grippe si elles sont en contact avec un autre virus grippal.
Les vaccins sont quasi indispensables pour les personnes âgées (développement d’une campagne de vaccination), pour les sujets à bronchite chronique, pour les cardiaques, pour le personnel de santé...
Il existe des anti-grippaux (cx: Zanamivir et Osaltanivir utilisé par voie respiratoire). Ce sont des anti-NA, les virus restent fixés sur l’épithélium donc le virus ne diffuse pas aux autres cellules ce qui entreinne l'arrêt de la multiplication, la diminution de l’infection virale et le diminution des signes de gravité
Il existe d’autres vaccins tels que l’Amantadine et la Rirnantadine, qui empêchent aussi la multiplication des virus mais ces derniers deviennent rapidement résistants.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion