Une douleur pelvienne peut être ressentie sous le nombril. Elle peut apparaître soudainement et sévèrement, ou être légère et durer des mois.

Dans certains cas, les femmes peuvent être orientées vers un gynécologue (spécialiste de l'appareil génital féminin). Parfois, la cause de la douleur pelvienne ne peut être identifiée.

Chez la femme en dehors des périodes de grossesse, les douleurs pelviennes peuvent être:

  • soudaine et inattendue (aiguë),
  • s’étaler dans le temps (chronique).

Douleurs pelviennes aiguë

La douleur pelvienne qui apparait soudainement pour la première fois est appelée douleur pelvienne aiguë.

Causes courantes de douleur pelvienne aiguë

Les causes les plus courantes de douleur pelvienne aiguë chez les femmes qui ne sont pas enceintes sont :

  • un kyste ovarien : sac rempli de liquide qui se développe sur un ovaire et provoque des douleurs pelviennes lorsqu'il éclate, ou se tord ;
  • une maladie inflammatoire pelvienne aiguë : infection bactérienne de l'utérus, des trompes de Fallope ou des ovaires, qui fait souvent suite à une infection à chlamydia ou à la gonorrhée et qui nécessite un traitement immédiat par antibiotiques ;
  • une appendicite : gonflement douloureux de l'appendice (une poche en forme de doigt reliée au gros intestin) qui provoque généralement une douleur dans le bas-côté droit de l’abdomen (ventre) ;
  • une péritonite : inflammation du péritoine (la mince couche de tissu qui tapisse l'intérieur de l'abdomen); elle provoque une douleur abdominale soudaine qui devient progressivement plus grave et nécessite un traitement médical immédiat ;
  • une infection des voies urinaires : lorsque vous urinez, vous aurez probablement aussi une douleur ou une sensation de brûlure, et vous devrez peut-être uriner plus souvent ;
  • une constipation ou spasme intestinal : cela peut être provoqué par des changements de régime alimentaire, la prise de médicaments, une colopathie fonctionnelle ou, dans de rares cas, une occlusion intestinale.

Causes moins courantes de douleurs pelviennes aiguës

Les causes moins courantes de douleur pelvienne aiguë comprennent :

  • un abcès pelvien : une collection de pus entre l'utérus et le vagin qui nécessite un traitement urgent à l'hôpital ;
  • une endométriose : affection de longue durée caractérisée par la présence de petits morceaux de la muqueuse utérine à l'extérieur de l'utérus, tels que les ovaires, entraînant des règles douloureuses.

Douleur pelvienne chronique

Une douleur pelvienne de 6 mois ou plus qui va et vient ou est continue, est dite douleur pelvienne chronique.

La douleur pelvienne chronique est plus intense que la douleur ordinaire des règles et dure plus longtemps. Elle affecte environ 1 femme sur 6.

Causes courantes de douleur pelvienne chronique

  • une endométriose ;
  • une maladie inflammatoire pelvienne chronique : infection bactérienne de l'utérus, des trompes de Fallope ou des ovaires, qui fait souvent suite à une infection à chlamydia ou à la gonorrhée et qui nécessite un traitement immédiat par antibiotiques ;
  • une colopathie fonctionnelle : affection courante à long terme du système digestif pouvant causer des crampes d'estomac, des ballonnements, de la diarrhée et de la constipation.

Causes moins courantes de douleurs pelviennes chroniques

Les causes moins courantes de douleur pelvienne chronique comprennent :

  • les kystes ovariens qui reviennent constamment : ce sont des sacs de liquides ou remplis de sang qui se développent sur les ovaires ;
  • une infection des voies urinaires qui revient sans cesse ;
  • une douleur dans le bas du dos ;
  • un prolapsus de l'utérus : l'utérus glisse de sa position normale et provoque habituellement une douleur "traînante" ;
  • une adénomyose : endométriose qui affecte le muscle de l'utérus, provoquant des règles douloureuses et lourdes ;
  • des fibromes : tumeurs non cancéreuses qui se développent dans ou autour de l'utérus; Les fibromes peuvent être douloureux s'ils se tordent ou se détériorent, mais les fibromes simples ne le sont généralement pas ;
  • une cystite interstitielle chronique : inflammation à long terme de la vessie ;
  • une maladie inflammatoire intestinale : terme utilisé pour décrire 2 affections chroniques, la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn, qui affectent l'intestin ;
  • une hernie : une partie interne du corps traverse une faiblesse du muscle ou de la paroi tissulaire environnante ;
  • des nerfs coincés ou endommagés dans la région pelvienne : ceux-ci peuvent causer une douleur aiguë, lancinante ou douloureuse dans une région spécifique, qui s'aggrave souvent avec certains mouvements.

Test CA 125


Le carbohydrate antigen 125 est un marqueur tumoral qui peut être retrouvé en quantité élevée dans le sang de patients atteints de certains cancers d'organes digestifs ou génitaux.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion