Depuis des milliers d'années maintenant, les remèdes amérindiens sont utilisés dans le monde entier en raison de leur efficacité à traiter un certain nombre de problèmes de santé. Dans les premiers temps, comme dans la plupart des régions du monde, les Amérindiens n'avaient pas accès aux professionnels de santé et aux hôpitaux, c'est pourquoi ils dépendaient souvent de ressources qui sont facilement disponibles lorsqu'ils étaient malades. En raison de leur ancienneté, certaines de ces pratiques ont été oubliées, ce qui est également dû aux nouvelles avancées dans le domaine médical. Néanmoins, on ne peut nier qu'il existe encore de nombreux remèdes amérindiens utilisés encore aujourd'hui, comme ceux mentionnés ici.

  1. Le gingembre sauvage : lorsque les colons européens sont arrivés en Amérique du Nord, l'un de leurs plus gros problèmes était l'absence de médicaments disponibles. C'est à cette époque qu'ils ont pu considérer profiter de la magie du gingembre sauvage. Selon la tradition, qui est encore pratiquée de nos jours, le gingembre sauvage est décocalisé et infusé afin d'en faire un thé, considéré comme un remède efficace contre les crampes menstruelles et les battements de cœur irréguliers. En outre, on pense que les feuilles de la plante qui ont une forme de rein, sont un remède naturel efficace pour divers problèmes rénaux. Elle est également considérée comme un stimulant de l'appétit. Selon plusieurs études réalisées dans le passé, le gingembre sauvage est une excellente médecine alternative en raison de ses effets diurétiques, carminatifs et toniques pour l'organisme.

 

  1. La sage : elle est considérée comme sacrée par de nombreux Amérindiens, essentiellement parce qu'on pense qu'elle possède des énergies purificatrices, ce qui explique également sa popularité dans le monde des remèdes maison et de la médecine alternative. En plus de pouvoir rétablir l'équilibre du corps, elle élimine les impuretés de l'esprit et du corps, ce qui permet à l'individu d'être en meilleure santé et de reprendre des forces. Outre la croyance en sa capacité à protéger contre le mauvais esprit, elle est également utilisée depuis longtemps dans le traitement des problèmes de rein, de peau, d'estomac, de poumons et de côlon, entre autres. Elle fonctionne également comme un stimulant de l'appétit et une aide à la digestion, ce qui en fait un choix courant pour les personnes qui souhaitent gérer leur poids naturellement.

 

  1. Le genévrier : ressemblant beaucoup au cyprès, il n'est pas étonnant qu'il ait été utilisé par de nombreux Amérindiens pour se désintoxiquer. On pense qu'il est efficace pour éliminer l'excès d'eau et qu'il a également des propriétés diurétiques, c'est pourquoi il est utilisé pour les problèmes urinaires. La tribu des Pieds-Noirs  originaire d'Amérique du Nord utilisait également une décoction de baies de genévrier pour traiter des maladies vénériennes et pulmonaires. La tribu des Inupiats, en revanche, l'utilise en infusion pour le traitement du rhume et de la grippe. Les huiles extraites des baies de genévrier peuvent également être utilisées pour l'inhalation de vapeur et peuvent traiter efficacement les douleurs musculaires et l'arthrite.

 

  1. Les pissenlits : l'Amérique du Nord est l'une des régions du monde où les pissenlits abondent, ce qui explique qu'il s'agisse d'un autre choix traditionnel pour les remèdes maison. La plupart des gens ne savent pas qu'il s'agit d'une excellente source de vitamines A, B, C, D, de potassium, de zinc et de fer, entre autres. De nombreux Nord-Américains avaient l'habitude de le faire bouillir dans de l'eau et de le boire afin de pouvoir soulager les problèmes de peau et traiter les maux d'estomac. On pense également qu'elle aide à restaurer le corps après les mois d'hiver ou après avoir souffert d'une maladie.

 

  1. La lavande : la lavande est un autre ingrédient de base des remèdes amérindiens et a gagné en popularité parce qu'elle est considérée comme efficace pour apporter la paix et l'équilibre dans le corps. C'est aussi la raison pour laquelle il s'agit d'une variante courante des thés disponibles aujourd'hui, avec la promesse de pouvoir aider les personnes souffrant d'anxiété. L'odeur légère et boisée de la lavande est très probablement responsable de cette propriété. La lavande est également traditionnellement utilisée pour traiter la dépression et les troubles du système nerveux en raison de son effet calmant.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion