La fibromyalgie (FM) est un syndrome de douleur chronique musculo-squelettique qui a un impact négatif sur la vie quotidienne des patients.

Sa pathogenèse se caractérise par une relation complexe entre des facteurs biologiques et psychosociaux qui ne sont pas encore totalement compris. La douleur catastrophique est associée à la FM et constitue un important prédicteur des résultats. Cette étude visait à répondre à deux questions : (i) si les fréquences des allèles et du génotype du polymorphisme BDNF Val66Met (rs6265) diffèrent entre les patients atteints de FM et les témoins sains (HC) ; et (ii) si le polymorphisme BDNF Val66Met est un facteur qui prédit la catastrophique douleur en FM.

Méthodes

Dans une conception transversale, 108 patients FM et 108 HC ont été inclus. Les patients FM ont répondu à la version portugaise brésilienne de l'échelle d'évaluation de la douleur catastrophique (BP-PCS), ainsi qu'à d'autres outils validés pour l'anxiété (The State-Trait Anxiety Inventory - STAI), la dépression (Beck Depression Inventory II - BDI-II) et les aspects fonctionnels (Fibromyalgia Impact Questionnaire - FIQ ; Central Sensitization Inventory validé et adapté à la population brésilienne - CSI-BP ; Pittsburgh Sleep Quality Index - PSQI ; et Resilience Scale). Tous les sujets ont été génotypés pour le polymorphisme BDNF Val66Met.

Résultats

L'allèle Val était significativement plus fréquent chez les patients atteints de FM par rapport au groupe de contrôle (p < 0,05). De plus, les patients FM avec le génotype Val/Val ont montré plus de pensées catastrophiques pour la douleur, et ce génotype a été significativement associé aux dimensions de grossissement et de rumination de la BP-PCS (p < 0,05). En outre, il y avait des différences significatives dans les niveaux d'anxiété et les symptômes de dépression, les années d'éducation et la situation fonctionnelle entre le groupe FM et le groupe témoin.

Conclusions

Les résultats montrent une association du polymorphisme BDNF Val66Met avec la douleur catastrophique en FM, ce qui ouvre de nouvelles pistes pour comprendre l'interaction entre les caractéristiques génétiques moléculaires et les mécanismes de neuroplasticité qui sous-tendent la FM.

Lire l'intégralité de l'étude en anglais.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion