Outre les deux orifices œsophagien et aortique, la cloison diaphragmatique nous présente l'orifice de la veine cave inférieure et un certain nombre d'orifices moins importants qui occupent les piliers.

­

­Orifice œsophagien

L'orifice œsophagien est situe sur la ligne médiane, ou plus exactement, un peu a gauche de cette ligne, a la hauteur de la dixième dorsale. Allongé de haut en bas, il revêt dans son ensemble une forme elliptique: il mesure environ 30 millimètres de long sur 10 à 12 millimètres de large. Il est délimité en haut par la partie toute supérieure des deux piliers du diaphragme, en bas par les faisceaux .anastomotiques que s'envoient réciproquement les deux piliers. L'anneau œsophagien est entièrement musculaire ce n'est qu'exceptionnellement qu'il est formé, à son extrémité supérieure, par le bord postérieur du trèfle aponévrotique. Il livre passage à l'œsophage et aux deux pneumogastriques, qui sont situes, à ce niveau, le gauche sur le côté antérieur du conduit œsophagien, le droit sur son côté postérieur.

Un tissu cellulaire dense unit solidement l'un à l'autre l'anneau et le conduit qui le traverse. Il en résulte que l'œsophage, ainsi fixe, ne peut ni remonter dans le thorax, ni descendre dans l'abdomen. Entrant normalement dans la constitution de l'anneau œsophagien, des fibres musculaires, un peu plus pâles que le reste du muscle, se dirigent vers l'œsophage et « s'y terminent ou décrivent le plus souvent des anses qui s'entrecroisent avec celles du côté opposé ». C'est la évidemment un rudiment du sphincter œsophagien, qui est si développé chez certains animaux, notamment chez les rongeurs.

Orifice aortique

L'orifice aortique est situé au-dessous de l'orifice œsophagien. Comme lui, il est ordinairement placé un peu à gauche de la ligne médiane. Comme lui encore, il a la forme d'une ellipse, dont le grand axe serait dirigé obliquement de haut en bas, d'avant en arrière et un peu de gauche a droite. Il est formé sur les côtés, par les piliers du diaphragme; en haut, par les faisceaux anastomotiques de ces deux piliers; en bas par le corps de la deuxième lombaire, où viennent ordinairement se réunir les fibres tendineuses médianes du pilier droit et du pilier gauche. Comme on le voit, il est musculaire à sa partie supérieure seulement; partout ailleurs il est circonscrit par du tissu fibreux. Ainsi constitué, notre orifice aortique présente environ 35 millimètres de hauteur sur 15 millimètres de largeur. Il livre passage à l'aorte et au canal thoracique. L'aorte adhère intimement, en avant, a la partie correspondante de son orifice diaphragmatique. Sur tout le reste de son pourtour, elle ne lui est unie que par un tissu conjonctif tache.

Orifice de la veine cave inferieure

L'orifice de la veine cave inférieure est situé en plein centre phrénique, a l'union de la foliole moyenne avec la foliole droite. Un intervalle de 13 à 20 millimètres le sépare de la ligne médiane. Il a une forme irrégulièrement quadrilatère et nous présente par conséquent quatre bords, dont deux sont antérieurs et deux postérieurs le bord antéro-externe est circonscrit par la bandelette arciforme ou bandelette demi-circulaire inférieure, qui, sur la face inférieure du diaphragme, va de la foliole droite à la foliole moyenne; le bord postéro-interne est formé, de même, parla bandelette oblique ou bandelette demi-circulaire supérieure, qui, sur la face supérieure du centre phrénique, unit la foliole gauche a la foliole droite le bord antéro-interne est constitué par les fibres les plus internes de cette dernière bandelette, qui s'infléchissent sur elles-mêmes pour devenir obliques en avant et en dehors, presque transversales; le bord postéro-externe, enfin, est délimité par un faisceau à direction a peu près transversale, qui représente la base de la foliole droite. Notre orifice, comme on le voit, est un quadrilatère aux angles fortement arrondis. Son diamètre est de 28 à 30 millimètres. Il livre passage a. la veine cave inférieure, qui lui adhère sur tout son pourtour, d'une façon intime.

L'orifice diaphragmatique de la veine cave, vu sur la face convexe du muscle.

1 , orifice de la veine cave, avec : a, son bord antéro-interne ; b, son bord antéro-externe ; c, .son bord postéro-interne ; d, son bord postéro-externe. 2, foliole moyenne. 3, foliole droite. 4, échancrure postérieure du centre phrénique. 5, bandelette demi-circulaire supérieure ou oblique. 6, bandelette demi-circulaire inférieure ou arciforme. - 7, faisceaux charnus du diaphragme.

0rifice des piliers

Les piliers du diaphragme sont traversés en sens longitudinal par des vaisseaux et des nerfs qui, du thorax, descendent dans l'abdomen ou, vice versa, remontent de l'abdomen dans le thorax. Ce sont 1° le grand sympathique; 2° le grand et le petit splanchnique; 3° la veine lombaire ascendante, qui, arrivée dans le thorax devient la grande azygos à droite et, a gauche, la petite azygos. Les rapports de ces organes avec les piliers sont assez variables. La disposition la plus commune est la suivante :

 
  1. Grand sympathique : passe sur le côté externe du pilier correspondant entre celui-ci et les fibres qui viennent s'insérer sur l'arcade du psoas.
  2. Grand splanchnique : passe entre le pilier principal et le pilier accessoire.
  3. Petit splanchnique : passe également entre le pilier principal et le pilier accessoire un peu au-dessous du précédent.
  4. Lombaire ascendante (grande et petite azygos) Passe tantôt avec le splanchnique (un peu au-dessous de lui) tantôt avec le grand sympathique, beaucoup plus rarement par l'orifice aortique.

Voir aussi : Diaphragme anatomie.

­

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion