Une interaction complexe entre le cortisol et le sulfate de déhydroépiandrostérone (DHEA-S) est cruciale dans l'équilibre du système de stress ; plusieurs études ont rapporté une augmentation des niveaux de cortisol pendant un stress chronique et une faible contre-régulation par la DHEA-S.

Pendant la grossesse, on dispose de peu d'informations sur ce système, bien que le cortisol et la DHEA-S jouent un rôle important dans le déclenchement et l'accélération du travail. Nous avons mené la présente étude afin de déterminer les niveaux de cortisol et de DHEA-S au cours du dernier trimestre de la grossesse chez les patientes présentant une anxiété grave.

Méthodes

Les femmes enceintes au cours du troisième trimestre de la grossesse ont été évaluées en utilisant la version autodéclarée de l'échelle d'évaluation de l'anxiété de Hamilton (HARS). Selon les scores obtenus à partir de l'échelle psychométrique, les participants ont été divisés en deux groupes : 1) les patients présentant un score limite > 15 ont été considérés comme souffrant d'anxiété grave (ANX) (n = 101), et les sujets enceintes témoins (CTRL) (n = 44) avec un score limite < 5. Le cortisol du matin, la DHEA-S et l'indice Cortisol/DHEA-S ont été mesurés chez tous les participants. Des comparaisons entre les groupes ont été effectuées ; en outre, des corrélations entre les variables cliniques, les données biochimiques et le HARS ont été calculées.

Résultats

Les taux de cortisol étaient significativement plus élevés dans le groupe ANX (p < 0,001), tandis que ceux de DHEA-S étaient significativement plus faibles dans le même groupe (p < 0,01) par rapport aux sujets enceintes en bonne santé. Un indice cortisol/DHEA-S plus élevé a été observé dans le groupe ANX (p < 0,05). Une association significative entre le cortisol et les scores HARS (p = 0,03), a été observée même après ajustement en fonction des semaines de gestation (p = 0,004).

Conclusions

Nos données confirment que l'indice de cortisol/DHEA-S est plus élevé chez les femmes enceintes ayant un niveau d'anxiété élevé que chez les femmes enceintes en bonne santé.

Lire l'intégralité de l'étude en anglais.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion