Dans l'hypertension pulmonaire thromboembolique chronique (HTPTC), une hémodynamique pulmonaire altérée entraîne une insuffisance cardiaque droite.

Les peptides natriurétiques reflètent la gravité de la maladie hémodynamique. La protéine plasmatique A associée à la grossesse (PAPP-A) pourrait traiter un autre aspect de l'HTPCE, à savoir les lésions tissulaires chroniques et l'inflammation. Cette étude a évalué la dynamique de la PAPP-A chez les patients atteints d'HTPCE qui suivent un traitement par endartériectomie pulmonaire (PEA) ou angioplastie pulmonaire par ballonnet (BPA).

Méthodes

L'étude a porté sur un total de 125 patients atteints d'HTPCE prévus pour un traitement (55 PEA/ 70 BPA) et un groupe témoin de 58 patients souffrant d'hypertension pulmonaire autre que l'HTPCE. La mesure des biomarqueurs a été effectuée au départ et au suivi dans la cohorte CTEPH, avant chaque BPA dans la cohorte BPA et une fois dans le groupe de contrôle.

Résultats

Le niveau médian de PAPP-A était légèrement plus élevé (p = 0,05) chez les patients CTEPH [13,8 (11,0-18,6) mU/L], que dans le groupe de contrôle [12,6 (8,6-16,5) mU/L], sans différence entre le groupe BPA et PEA (p = 0. 437) et sans corrélation avec la pression artérielle pulmonaire moyenne (p = 0,188), la résistance vasculaire pulmonaire (p = 0,893), l'index cardiaque (p = 0,821) et la pression auriculaire droite (p = 0,596). Le traitement par PEA et BPA a réduit la pression artérielle pulmonaire moyenne (p < 0,001) et la résistance vasculaire pulmonaire (p < 0,001) et a amélioré la classe fonctionnelle de l'OMS (base : I:0/II:25/III:80/IV:20 vs. suivi : I:55/II:58/III:10/IV:2). Les niveaux de PAPP-A ont diminué après le traitement par PEA [13,5 (9,5-17,5) contre 11,3 (9,8-13,6) mU/L ; p = 0,003] et par BPA [14,3 (11,2-18,9) contre 11,1 (9,7-13,3) mU/L ; p < 0,001]. La diminution des niveaux de PAPP-A est retardée par rapport au peptide natriurétique de type pro-B N-terminal.

Conclusion

La PAPP-A est surexprimée en CTEPH et diminue de manière significative après un traitement chirurgical ou interventionnel, sans toutefois être associée à l'hémodynamique. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour définir le mécanisme sous-jacent de l'expression de la PAPP-A et des changements après le traitement en CTEPH.

Lire l'intégralité de l'étude en anglais.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion