Les découvertes radiologiques pulmonaires de la nouvelle maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) ont été bien documentées et vont des infiltrations éparses de verre au sol dans les cas les plus bénins au changement confluent de verre au sol, à la consolidation dense et au pavage fou chez les personnes gravement malades.

Cependant, la cavitation pulmonaire n'a pas été couramment décrite chez ces patients. L'objectif de cette étude était d'évaluer l'incidence de la cavitation pulmonaire chez les patients atteints de COVID-19 et de décrire ses caractéristiques et son évolution.

Méthodes

Nous avons procédé à un examen rétrospectif de tous les patients admis dans notre établissement avec le COVID-19 et avons examiné les dossiers médicaux électroniques et l'imagerie pour identifier les patients ayant développé une cavitation pulmonaire.

Résultats

Douze des 689 (1,7%) patients admis dans notre établissement avec le COVID-19 ont développé une cavitation pulmonaire, soit 3,3% (n = 12/359) des patients qui ont développé une pneumonie COVID-19, et 11% (n = 12/110) des patients admis en unité de soins intensifs. Nous décrivons les caractéristiques d'imagerie de la cavitation et présentons les paramètres cliniques, pharmacologiques, de laboratoire et microbiologiques pour ces patients. Dans cette cohorte, six patients sont décédés et six ont été renvoyés chez eux.

Conclusion

La maladie pulmonaire cavitaire chez les patients atteints d'une maladie COVID-19 grave n'est pas rare et est associée à un niveau élevé de morbidité et de mortalité.

Lire l'étude complète.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion