Le membre inférieur, comme le membre supérieur, reçoit trois ordres de nerfs : 1° des nerfs vasculaires vaso-constricteurs et vaso-dilatateurs, qui se distribuent aux vaisseaux ; 2° des nerfs moteurs, destinés aux muscles ; 3° des nerfs sensitifs, affectés à la sensibilité.

Nerfs vasculaires

Les nerfs vasculaires ou nerfs vaso-moteurs se disposent autour des artères en de riches plexus, qui portent le même nom que les vaisseaux sur lesquels ils sont situés. Ces nerfs proviennent en majeure partie des deux plexus lombo-aortique et hypogastrique. Mais ici, comme pour le membre supérieur, les plexus périvasculaires, au fur et à mesure qu’ils s’éloignent de leur lieu d’origine, sont renforcés de loin en loin par des filets additionnels qui se détachent des différentes branches du plexus lombaire et du plexus sacré. C’est ainsi que l’artère fémorale reçoit parfois des rameaux du nerf crural, que les artères, tibiale postérieure et péronière reçoivent de même quelques filets du nerf tibial postérieur, etc... Nous avons vu, dans un cas, le nerf saphène tibial abandonner deux petits filets nerveux à la veine anastomotique qui s’étend de l’extrémité supérieure de la veine saphène externe à la veine saphène interne.

Nerfs moteurs

Les muscles de la fesse, de la cuisse, de la jambe et du pied reçoivent leurs nerfs, en partie du plexus lombaire, en partie du plexus sacré. Le tableau suivant indique le mode de provenance de chacun de ces nerfs :

Muscles de la fesse et du bassin.

1 ° Grand fessier

N. fessier inférieur ou petit sciatique (PI. sacré)

2° Moyen fessier

N. fessier supérieur (Pl. sacré)

3° Petit fessier

N. fessier supérieur (PI. sacré)

4 ° Pyramidal

N. du pyramidal (Pl. sacré)

5° Obturateur interne

N. de l’obturateur interne (PI. sacré)

6° Obturateur externe

N. obturateur (Pl. lombaire)

7° Jumeau supérieur

N. du jumeau supérieur (Pl. sacré)

8° Jumeau inférieur

N. du jumeau inférieur et [du carré crural (Pl. sacré)

9° Carré crural

 

Nerfs du membre inférieur (Pitres et Testut).

1. — Vue postérieure (plexus sacré). 2. — Vue antérieure (plexus lombaire et plexus sacré). 

Muscles de la cuisse.

Région antéro-externe

1° Tenseur du fascia lata

 

N. fessier supérieur (Pl. sacré).

2° Couturier.

 

N. crural (Pl. lombaire).

3° Quadriceps crural

 

N. crural (Pl. lombaire).

Région postéro-interne

1° Droit interne

N. obturateur (Pl. lombaire)

2° Pectiné

N. crural (Pl. lombaire)

3° Premier adducteur

N. obturateur (Pl. lombaire)

N. crural (Pl. lombaire)

4° Deuxième adducteur

N. obturateur (PL lombaire)

5° Troisième adducteur

N. obturateur (Pl. lombaire)

N. du grand sciatique (Pl. sacré)

6° Biceps crural

N. du grand sciatique (PL sacré)

7° Demi-tendineux

N. du grand sciatique (Pl. sacré)

8° Demi-membraneux

N. du grand sciatique (Pl. sacré)

Muscles de la jambe

Région antérieure.

1° Jambier antérieur

 

N. sciatique poplité externe (Pl. sacré)

N. tibial antérieur (Pl. sacré).

Extenseur commun des orteils

N. tibial antérieur (Pl. sacré).

Extenseur propre du gros orteil.

N. tibial antérieur (Pl. sacré)

Péronier antérieur

N. tibial antérieur (Pl. sacré).

b. Région externe.

1° Long péronier latéral

N. musculo-cutané (Pl. sacré)

2° Court péronier latéral

N. musculo-cutané (Pl. sacré)

c. Région postérieure.

1° Jumeau interne

N. sciatique poplité interne (Pl. sacré)

2° Jumeau externe

N. sciatique poplité interne (Pl. sacré)

3° Soléaire

N. sciatique poplité interne (Pl. sacré)

N. tibial postérieur (Pl. sacré)

4° Plantaire grêle

N. sciatique poplité interne (PL sacré)

5° Poplité

N. sciatique poplité interne (Pl. sacré)

N. tibial postérieur (Pl. sacré)

6° Long fléchisseur commun des orteils

N. tibial postérieur (Pl. sacré)

7° Long fléchisseur propre du gros orteil

N. tibial postérieur (Pl. sacré)

8 ° Jambier postérieur

N. tibial postérieur (Pl. sacré)

Muscles du pied.

Région supérieure ou dorsale.

Pédieux ou court extenseur des orteils

N. tibial antérieur (Pl. sacré)

Région plantaire interne.

Région plantaire externe

Abducteur du petit orteil

N. plantaire externe (Pl. sacré)

2° Court fléchisseur du gros orteil

N. plantaire externe (PL sacré)

3° Opposant du petit orteil

N. plantaire externe (Pl. sacré)

 

A — Vue postérieure.                                                            B. — Vue antérieure.

Territoires sensitifs du membre inférieur (Pitres etTestut). 

 

Région plantaire moyenne.

1° Court fléchisseur plantaire

N. plantaire interne (PI. sacré)

2 ° Accessoire du long fléchisseur

N. plantaire interne (PI. sacré)

N. plantaire externe (PI. sacré)

3° Premier lombrical

N. plantaire interne (PI. sacré)

4° Deuxième lombrical

N. plantaire interne (PI. sacré)

6° Troisième lombrical

N. plantaire externe (PI. sacré)

6° Quatrième lombrical

N. plantaire externe (PI. sacré)

7° Inter osseux plantaires

N. plantaire externe (PI. sacré)

8° Interosseux dorsaux

N. plantaire externe (PI. sacré)

 

Nerfs sensitifs

Comme pour le membre supérieur, les nerfs sensitifs se rendent sur tous les points où il y a des impressions à recueillir : dans les os, dans le périoste, dans les muscles eux-mêmes, sur les aponévroses, sur les ligaments, sur les séreuses articulaires, dans la peau. Les nerfs cutanés, de beaucoup les plus importants, se distribuent ici comme au membre supérieur à des régions déterminées des téguments, qui constituent leurs territoires. Ces territoires doivent être examinés séparément à la région fessière, à la cuisse, à la jambe et au pied.

Région fessière

La peau de la région fessière est innervée par six groupes de nerfs, délimitant dans cette région six territoires distincts. Si nous partageons la région fessière en trois zones longitudinales, zone interne, zone externe et zone moyenne, nous voyons chacune de ces zones présenter deux territoires, l’un supérieur, l’autre inférieur.

Zone moyenne

La zone moyenne est innervée : en haut, par les branches postérieures des nerfs lombaires ; en bas, par les rameaux ascendants ou rameaux fessiers, du petit sciatique.

Zone externe

La zone externe, située en dehors de la précédente, reçoit comme elle deux ordres de nerfs : en haut, le rameau fessier du grand abdomino-génital ; en bas, le rameau postérieur ou rameau fessier du fémoro-cutané.

Zone interne

La zone interne répond au sacrum et au coccyx : elle est innervée, en haut, par les branches postérieures des nerfs sacrés ; en bas, par les rameaux efférents du plexus sacro-coccygien.

Cuisse

Considérons-lui quatre faces : antérieure, postérieure, interne et externe.

— La face postérieure nous présente un seul territoire : il est innervé par le petit sciatique. — La face externe est occupée par un seul territoire, celui du fémoro-cutané.

— La face interne, elle aussi, nous présente un seul territoire, celui de l’obturateur. — Quant à la face antérieure, elle reçoit ses nerfs de trois sources différentes : en haut et sur la ligne axiale du membre, de la branche crurale du nerf génito-crural ; en haut et en dedans, des branches génitales des trois nerfs grand abdomino-génital, petit abdominogénital et génito-crural ; dans tout le reste de son étendue, du nerf crural. — Tous ces nerfs proviennent du plexus lombaire.

Jambe

A la jambe, comme à l’avant-bras, nous avons tout d’abord deux grands territoires : celui du saphène interne, occupant le côté interne de la jambe ; celui du cutané péronier, situé sur le côté externe.

Ces deux territoires se rejoignent en avant dans la plus grande partie de leur étendue. Ce n’est que dans le tiers inférieur de la jambe qu’ils sont séparés l’un de l’autre par la partie la plus élevée du territoire du musculo-cutané, qui s’avance entre les deux à la manière d’un coin.

A la partie postérieure de la jambe, les deux territoires précités sont séparés, dans toute la hauteur de la jambe, par une zone longitudinale, laquelle est innervée, en haut par les branches terminales du petit sciatique, en bas par le saphène externe. 

Pied

Les territoires nerveux du pied, comme ceux de la main, doivent être examinés séparément à la face plantaire, à la face dorsale, sur les orteils :

Innervation du pied (Pitres et Testut).

Face plantaire.

A la face plantaire, la peau du talon est innervée par les deux rameaux calcanéen et cutané plantaire du tibial postérieur.

En avant de ce premier territoire, nous en avons deux autres : celui du plantaire interne en dedans ; celui du plantaire externe en dehors. La limite séparative de ces deux territoires est assez bien représentée par une ligne fortement oblique, qui partirait du bord interne du pied, à la réunion de son tiers postérieur avec ses deux tiers antérieurs, et qui aboutirait à l’extrémité libre du quatrième orteil en suivant la ligne axiale de cet orteil.

Il n’est pas besoin d’insister sur l’analogie qui existe dans le mode d’innervation de la région plantaire et celui de la région palmaire, où le plantaire interne et le plantaire externe se trouvent exactement représentés, le premier par le médian, le second par le cubital. Nous devons signaler, enfin, le long du bord interne du pied, une nouvelle zone très étroite qui répond à la terminaison du saphène externe.

Face dorsale

La face dorsale du pied proprement dite nous présente trois territoires principaux : 1° en dedans, le territoire du saphène interne, qui longe le côté interne du pied ; 2° en dehors, le territoire du saphène externe, qui longe le côté externe ; 3° entre les deux, le territoire du musculo-cutané. A ce dernier territoire vient s’en ajouter un quatrième, moins important, celui du tibial antérieur, qui occupe le premier espace interosseux et les côtés adjacents des deux premiers orteils.

Orteils

Quant aux orteils, ils sont innervés à la fois : 1° par le musculo-cutané, anastomosé avec le tibial antérieur ; 2° par le saphène externe ; 3° par le plantaire externe et par le plantaire interne. Le mode de répartition de ces différents nerfs sur les trois phalanges des orteils rappelle celui des nerfs de la main sur les phalanges des doigts.

Connexion