Index de l'article

L'anse intestinale primitive et son méso

L’intestin primitif est rectiligne, muni d’un méso sagittal renfermant l’artère mésentérique supérieure et l’artère mésentérique inférieure. L’accroissement de l’intestin, plus rapide que celui du corps, oblige l’intestin à s’incurver en anse à concavité postérieure ; son méso s’incurve aussi et devient falciforme. Le sommet de cette anse est rattaché à la région ombilicale par le canal vitellin. C’est au point de départ du canal vitellin que vient aboutir l’artère mésentérique supérieure, émettant par sa partie supérieure de nombreux rameaux (futurs rameaux du grêle), par sa partie inférieure trois artères seulement (futures artères coliques droites). L’artère mésentérique inférieure descend verticalement sur l’intestin terminal. Toutes ces artères sont contenues dans le méso encore sagittal.

Disposition primitive de l’anse intestinale et de son méso.

La croix supérieure indique le futur angle duodénojéjunal ; la croix inférieure, l’angle gauche du côlon. Les flèches indiquent le sens de la torsion.

Ao, aorte. — 1, artère mésentérique supérieure donnant des branches intestinales grêles par son bord supérieur, des branches coliques par son bord inférieur. — 2, anse supérieure. — 3, anse inférieure. — 4, futur cæcum. — 5, canal vitellin. — 6, mésentère commun.

L’anse intestinale se continue à son extrémité supérieure avec le duodénum (futur angle duodénojéjunal), à son extrémité inférieure avec l’intestin terminal (futur angle gauche du côlon). 

La portion du mésentère primitif, comprise entre ces deux points et irriguée par l’artère mésentérique supérieure, porte le nom de mesenterium commune.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion

Gardez le contact inscrivez-vous à notre newsletter.