Index de l'article

Cette évolution, aussi complexe que celle du péritoine gastrique, peut être ramenée schématiquement à trois faits fondamentaux...

  1.  formation de l’anse intestinale primitive et de son méso ;
  2. torsion de l’anse intestinale, contemporaine de son accroissement et de sa différenciation en duodénum, jéjunum, iléon et côlon ;
  3. processus d’accolement fixant la disposition définitive, et qu’il faut envisager séparément au niveau du méso-duodénum, du mésentère, du cæcum, des mésocôlons ascendant, transverse, descendant et pelvien.

Vaisseaux directeurs du péritoine. Coupe sagittale d’un embryon (schématique).

 Ao., aorte. — Cœ., tronc cœliaque avec A. h., artère hépatique. — A. c., artère coronaire. — A. s., artère splénique. — M. S., mésentérique supérieure. — M. I., mésentérique inférieure. — S. M., sacrée moyenne. — P. d., paroi dorsale. — P. v., paroi ventrale. — Omb., ombilic. — Més. d., mésentère dorsal. — Més. V., mésentère ventral. — Més. C., mésentère commun.— D, diaphragme.

1, œsophage. — 2, estomac. — 3, foie. — 4, intestin grêle. — 5, gros intestin. — C, cloaque. 7, pédicule allantoidien. — 8, canal omphalo-mésentérique. — 9, grande cavité péritonéale.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion

Gardez le contact inscrivez-vous à notre newsletter.