L'asthme est une maladie chronique qui affecte le système respiratoire de dizaines de milliers de personnes à travers le monde. Les asmathiques décrivent généralement un épisode ou une attaque comme le fait de sentir sa poitrine prise dans un étau. Les signes et les symptômes de l’asthme sont variables en fonction de l'individu. Il y a des signes et des symptômes communs de l'asthme et des  signes moins courants.

 

Les premiers signes sont vécus avant le début d'une crise d'asthme ou d'un épisode. Ces signes et symptômes précoces de l’asthme peuvent être propres à chaque personne et ils peuvent également varier chez un même individu lors de différentes  attaque d'asthme. Certains signes avant-coureurs sont remarqué par le patient, tandis que d'autres sont plus susceptibles d'être remarqué par l’entourage.

Ces signes et symptômes précoces de l'asthme incluent, mais ne sont pas limités à, une modification de la respiration, une accélération du rythme cardiaque, des cercles foncés sous les yeux, une tendance à la baisse des valeurs de débit de pointe, une sensation de fatigue, une mauvaise tolérance a l’exercice, des maux de tête, au nez qui coule, aux sautes d'humeur, la tristesse , la transpiration, avoir de la fièvre, vouloir être seul, des démangeaisons du menton ou de la gorge. Les parents doivent évaluer ces signes et symptômes précoces d'asthme dont les enfants sont les premières victimes. Souvent, les enfants croient qu’en ignorant les signes ils peuvent éviter une attaque.

Dans les épisodes moyennement sévères ou crise habituelle les signes et les symptômes de l'asthme comprennent une respiration sifflante, une toux, une sensation d'oppression dans la poitrine, un essoufflement et des valeurs de débit de pointe qui peuvent se situent entre la zone d’alerte et la zone critique. Les enfants peuvent avoir une respiration sifflante sonore qui peut être entendu sans stéthoscope et écouter à même la poitrine.

Dans l'asthme sévère ou attaque d’asthme, le pronostic vital est engagé. Lorsque ces symptômes sont présents le patient doit être pris directement en salle d'urgence du fait du risque d'arrêt respiratoire. Dans ce cas la crise d’asthme a affaibli le corps au point que l’organisme est incapable de répondre aux besoins en oxygène pour maintenir les fonctions vitales.

Les signes de l'attaque d’asthme sont la difficulté à parler ou à se concentrer, la brièveté de la marche due à l’essoufflement, les épaules voûtées (appelé posture), les narines sont dilatées, la teinte de la peau est grise ou bleue en commençant par le pourtour de la bouche,  le dernier signe avant l'arrêt respiratoire est de baver du fait de l’effort intense pour respirer.

Dans une étude publiée dans l'International Journal of Pediatric ORL en 2007, des chercheurs d’origine Norvégienne ont découvert qu'il y avait également des symptômes de l'asthme au niveau des voies aériennes supérieures, par opposition aux symptômes respiratoires des voies inférieures qui sont généralement signalés. Ces symptômes comprenaient l'obstruction nasale, la respiration par la bouche, des démangeaisons, des éternuements et des déficiences auditives.

Les patients souffrant d'asthme montrent également une augmentation de la somnolence pendant la journée ce qui explique la comorbidité avec apnée obstructive du sommeil. Dans une étude publiée en 2006 de l'Université de Cincinnati des chercheurs ont trouvé une forte corrélation entre les femmes qui ronflaient et souffraient d’atopie. Les personnes atteintes d’atopies presentent une hypersensibilité aux allergènes inhalés qui cause l’asthme et augmente les IgE (les personnes qui sont atopiques ont également une prédisposition a l'eczéma).

Reconnaître les signes et les symptômes de l'asthme est une partie importante de la gestion de cette pathologie. Les patients, les enseignants et les formateurs doivent connaître les signes avant-coureurs et d'alerte de l'asthme afin que le traitement puisse être instauré immédiatement. Une évaluation précise de la situation actuelle permettra de déterminer si le traitement doit commencer sur le lieu même, à la maison, au cabinet du médecin ou aux urgences.

 

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion