On distingue les règnes : animal, et végétal. Les champignons, sont des organismes eucaryotes du règne végétal.

Ils sont caractérisés par: un noyau avec une membrane nucléaire riche en organites, un appareil de Golgi, un réticulum endoplasmique, une membrane, une paroi épaisse de 200 microns comme les autres végétaux, qui est riche : en glucide (polymère de glucose, le glycane, et de mannose, le mannane) dont on se sert pour le diagnostic de mycose, en stérol et notamment l'ergostèrol (anti fungique anti ergostérol), en chitine (absente chez l'homme) qui assure la rigidité de la paroi et explique les différentes morphologies.

 

Les champ, étudiés se développent entre 20 et 37° et sont aérobies. Ils sont hétérotrophes et n'ont pas de chlorophylle. Ils puisent à l'extérieur les nutriments et sont donc dépendants de substrats. Ils puisent surtout des carbones et sont donc saprophytes(ne cause pas de dégâts) ou parasite (dégâts).

 

Morpologie

 

L'élément de base est le filament ; c'est un tube rempli de matière vivante.

 

Ils sont microscopiques: 10 à 30 microns de diamètre. La croissance du filament se fait par allongement d'un seul côté. Au fur et à mesure qu'il grandit les parties anciennes meurent et il se crée des cloisons.

 

Les filaments peuvent s'enchevêtrer.

 

L'ensemble des filaments est appelé mycélium ou thalle.

 

La plupart des champignons sont septés et de diamètre régulier. Les cloisons sont trouées permettant la circulation de nutriments.

 

L'élément de propagation du champignon sont les spores qui peuvent se séparer du filament, migrent et quand elles trouvent un substrat qui leur convient: germent et donc on a un nouveau filament. A partir d'un même spore peuvent apparaître différents filaments(du centre vers la périphérie: croissance centripète).

 

Remarque : le champignon peut être mort au centre mais actif en périphérie.

 

Champignons filamenteux

 

Les champignons qui ne sont formés que de filaments sont appelés champignons filamenteux. L’aspergillus est un champignon filamenteux.

 

Levures

 

Parfois le mycellium est unicellulaire, on parle de levure(10 microns).

 

Les levures se multiplient par bourgeonnement à partir d'un endroit de la cellule qui conduit à : deux levures filles par séparation, deux levures attachées: pseudo-mycellium.

 

Troisième catégorie les champignons dimorphiques

 

En culture, ils sont présents sous forme filamenteuse (in vitro); mais in vivo ils sont sous forme levurique.

 

Ces champignons, ont besoin pour croître d'humidité, de chaleur, de lumière et s'ils n'ont pas tout cela , ils développent des organes de résistance ; les chiamydospores (riches en éléments nutritifs).

 

Les champignons filamenteux sont des moisissures responsables de pathologies chez l'homme.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion