Index de l'article

Caractères propres à certaines vertèbres dorsales

Il existe dans la colonne dorsale trois vertèbres qui s'écartent par quelques caractères de la vertèbre thoracique type.

Première vertèbre thoracique

Vertèbre de passage entre les régions cervicale et dorsale, la première dorsale diffère de la vertèbre dorsale type par quelques caractères empruntés aux vertèbres cervicales.

Le corps est, comme au cou, allongé dans le sens transversal sa face supérieure présente des apophyses semi-lunaires, moins proéminentes cependant que celles des vertèbres sus-jacentes, et regardant en avant et en dedans, tandis que celles des vertèbres cervicales supérieures regardent directement en dedans.

Sur tes parties latérales du corps, près du bord supérieur, on voit une facette articulaire complète, qui s'articule avec la tête de la première côte. Assez souvent cette facette est incomplète elle ressemble à celle des autres vertèbres dorsales la tête de la première côte est alors reçue dans une facette articulaire formée en partie par la septième cervicale, en partie par la première dorsale et le disque intervertébral correspondant.

Dixième vertèbre thoracique

Sur les trois dernières vertèbres dorsales, vertèbres de passage entre la colonne dorsale et la colonne lombaire, les caractères de transition du type dorsal au type lombaire vont en s'accentuant.

La facette costale supérieure de la dixième dorsale existe seule, l'inférieure manque cela tient à ce que la onzième côte s'articule seulement avec la onzième vertèbre dorsale, et non avec deux vertèbres comme les autres côtes.

Quelquefois l'apophyse transverse ne présente pas de facette articulaire. Déjà l'apophyse épineuse est dirigée moins obliquement en bas et en arrière.

Onzième vertèbre thoracique

Le corps présente sur ses parties latérales une seule facette articulaire pour la onzième côte cette facette est à peu près circulaire elle regarde en dehors et un peu en bas sa moitié antérieure répond au corps, sa moitié postérieure au pédicule elle est très rapprochée du bord supérieur. L'apophyse épineuse, aplatie transversalement, est presque horizontalement dirigée en arrière. Les apophyses transverses sont courtes et hérissées de tubercules, parfois très saillants. Les apophyses articulaires inférieures commencent à tourner en dehors leur face cartilagineuse.

Douzième vertèbre thoracique

La douzième dorsale se distingue des vertèbres lombaires par son corps, et des vertèbres dorsales par ses apophyses articulaires inférieures. Le corps présente sur ses faces latérales une facette articulaire pour la douzième côte cette facette, située en partie sur la face externe du pédicule, est placée à égale distance des faces supérieure et inférieure. Les apophyses transverses sont plus courtes encore que celles de la onzième dorsale comme elles, elles sont tuberculeuses et ne portent plus de facette articulaire. Les apophyses articulaires inférieures, convexes transversalement, regardent en dehors et en avant, comme celles des vertèbres lombaires.

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion