­

Le talus est le deuxième plus grand des os du pied. Il occupe la partie moyenne et supérieure du tarse, soutenant le­ tibia en haut, se reposant sur le calcanéum en bas, s'articulant de chaque côté avec la malléole, et a l'avant avec le naviculaire. Il se compose d'un corps, d'un cou, et d'une­ tête.­

­­

­­

Le corps

 

La face supérieure du corps présent­e, en arrière, une surface trochléaire douce, la trochlée, pour l'articulation avec le tibia. La trochlée est plus large en avant qu’en arrière, convexe de l’avant vers l'arrière, légèrement concave d'un côté à l'autre : à l'avant elle se poursuit par le cou de l’os.­

 

La face inférieure présente deux surfaces articulaires, les surfaces calcanéenne postérieure et moyenne, séparées l’une de l’autres par une gouttière profonde, le sillon du talus. La gouttière se dirige obliquement en avant et latéralement, devenant graduellement plus large et plus profonde vers l'avant : en pied articulé elle se trouve au-dessus d'une gouttière semblable sur la face supérieure du calcanéum, et forme, avec elle, un canal (sinus du tarse) complété vers le haut à l'état frais par le ligament interosseux talo-calcanéen. La surface articulaire calcanéenne postérieure est grande et de forme ovale ou oblongue. Elle s’articule avec la facette correspondante de la face supérieure du calcanéum, et est profondément concave dans la direction de son d'axe longitudinal qui se dirige en avant et latéralement sous un angle d’environ  45° avec le plan médian du corps. La surface articulaire calcanéenne moyenne est petite, de forme ovale et légèrement convexe ; elle s’articule avec la face supérieure du sustentaculum tali du calcanéum.

 

La face médiale présente à sa partie supérieure une facette articulaire en forme de poire pour la malléole médiale, en continuité en haut avec la trochlée ; au-dessous de la surface articulaire se trouve une dépression peu marquée pour l'insertion de la partie profonde du ligament deltoïde de l’articulation de la cheville.

 

La face latérale porte une grande facette triangulaire, concave de haut en bas, pour l'articulation avec la malléole latérale ; sa moitié antérieure est en continuité en haut avec la trochlée ; en avant d’elle se trouve une légère dépression pour l'insertion du ligament talo-fibulaire antérieur. Entre la moitié postérieure du bord latéral de la trochlée et  la partie postérieure de la base de la surface articulaire de la fibula se trouve une facette triangulaire qui entre en contact avec le ligament tibio-fibulaire inférieur transversal pendant la flexion de l’articulation de la cheville ; au-dessous de la base de cette facette se trouve une gouttière qui donne les moyens d'insertion au ligament talo-fibulaire postérieur.

 

La surface postérieure est étroite, et traversée par une gouttière se dirigeant obliquement en bas et médialement, et transmettant le tendon du long fléchisseur du pouce. La partie latérale à la gouttière  est formée par un tubercule en avant, le processus postérieur, auquel le ligament talo-fibulaire postérieur est attaché ; ce processus est parfois séparé du reste du talus, et est alors dénommé os trigone. Médialement à la gouttière se trouve un deuxième tubercule plus petit.

 

Le cou

 

Le cou est dirigé en avant et médialement, et comporte la partie resserrée de l'os entre le corps et le chef ovale. Ses surfaces supérieures et médiales sont rugueuses, pour l'insertion des ligaments ; sa surface latérale est concave et est continue en bas avec la gouttière profonde pour le ligament talo-calcanéen interosseux.

 

La tête

 

La tête regarde vers l'avant et médialement ; sa facette articulaire ou naviculaire antérieure est grande, ovale, convexe. Sa face inférieure a deux facettes, qui sont mieux observables à l’état frais. La facette médiale, située en avant de la facette calcanéenne moyenne, est convexe, triangulaire, ou de forme hémi-ovale, et repose sur le ligament calcanéo-naviculaire plantaire ; la partie latérale, appelée la surface articulaire calcanéenne antérieure, est légèrement aplatie, et s’articule avec la facette de la face supérieure de la partie antérieure du calcanéum.

 

Articulations

 

Le talus s’articule avec quatre os : tibia, fibula (péroné), calcanéum, et naviculaire.

joomplu:45

­Talus droit face médiale

­

Forum anatomie

Super User
New Member
complexe articulaire de l'épaule
bonsoir, pourquoi parle t'on de complexe articulaire pour l'épaule? Je ne co...
32191 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le mardi 16 décembre 2014
Super User
New Member
ligament
Bonjour un ligament peut-il être intra capsulaire ?...
22369 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le mardi 14 octobre 2014
Pierre
Pas de rang
Pacchioni
Où se trouve le foramen de Pacchioni?...
921 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le lundi 13 avril 2020
christophe
New Member
indice de Hirtz
Bonjour, je sais que l'indice de Hirtz sert à mesurer la mobilité thoracique mai...
11321 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le samedi 14 mars 2015
  • #médecine
  • #Anatomie
sylvain
New Member
rugine
quelqu'un sait ce que "ruginer" peut dire? et dans quel cas la "r...
7758 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le dimanche 15 mars 2015
  • #médecine

QCM d'anatomie

Le cubitus ou ulna
Questionnaires à propos du cubitus.
L'humérus
Questions à propos de l'humérus.
QCM Anatomie de l'estomac
5 QCM concernant l'anatomie de l'estomac.
Ostéologie de l'épaule 3, la scapula 1
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
ostéologie de l'épaule 4, scapula 2
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
Ostéologie de l'épaule 2, la clavicule
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
La scapula (omoplate)
Questionnaire à propos de la scapula (omoplate)

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion