Index de l'article

Apophyse zygomatique

Cette apophyse, qui se détache de la face exocrânienne de l'écaille, est d'abord large, aplatie de haut en bas, et dirigée horizontalement en dehors; puis elle se rétrécit et se porte directement en avant; dans cette dernière portion elle est aplatie de dehors en dedans. La première portion, horizontale, aplatie de haut en bas, constitue ce qu'on appelle la base de l'apophyse zygomatique on lui décrit deux racines; une post qui passe horizontalement au-dessus du conduit auditif et va se continuer avec la crête sus-mastoïdienne; elle donne naissance en bas une saillie osseuse, le tubercule zygomatique postérieur, qui limite en arrière la cavité glénoïde ; l'autre transverse, qui répond au condyle du temporal. Au point de jonction ou de séparation de ces deux racines, on voit sur le bord inférieur une autre saillie, tubercule zygomatique antérieur qui limite en avant la cavité glénoïde, comme le postérieur la limitait en arrière. La face supérieure de la base du zygoma est concave, et limitée en avant par un bord concave sur cette gouttière, le muscle temporal se réfléchit. On trouve très souvent sur cette face des trous veineux, qui me paraissent représenter les vestiges du sinus pétro-squameux, dont le trajet est visible sur la face endocrânienne de l'écaille, le long de la suture tympano-squameuse.

L'apophyse zygomatique elle-même, aplatie de dehors en dedans, offre un bord supérieur assez mince, parfois tranchant, qui donne insertion au feuillet épais et unique de l'aponévrose temporale; un bord Inférieur, plus large, martelé par les insertions du muscle masséter, et un sommet dentelé aux dépens du bord inférieur, par lequel le temporal s'articule avec l'os malaire.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion