Le muscle sterno-cléido-hyoïdien est le plus superficiel des muscles de la région sous-hyoïdienne, c'est un ruban charnu de 15 à 25 millimètres de largeur, s'étendant de l'extrémité supérieure du thorax à l'os hyoïde. 

Insertions

Il s'insère, en bas : par le plus grand nombre de ses faisceaux, sur l'extrémité interne de la clavicule et sur le ligament sterno-claviculaire postérieur ; par quelques faisceaux seulement, sur le sternum ou même sur le premier cartilage costal.

De la, ses fibres se portent en haut et un peu en dedans et viennent se fixer sur le bord inférieur de l'os hyoïde, en dedans du muscle omo hyoïdien, en avant du muscle thyro-hyoïdien.

Rapports du muscle sterno-cléido-hyoïdien 

Contigus au niveau de leur extrémité supérieure, les deux muscles sterno-cléido-hyoïdiens droit et gauche s'écartent graduellement l'un de l'autre en gagnant la région sterno-claviculaire, de façon a circonscrire entre eux un espace triangulaire a base inférieure. Le muscle sterno-cléido-hyoïdien est recouvert par les origines du muscle sterno-cléido-mastoïdien, par la peau et par le muscle peaucier. Il recouvre, à son tour, le muscle sterno-thyroïdien et, tout fait en haut, le muscle thyro-hyoïdien. 

Innervation du muscle sterno-cleio-hyoïdien

Le muscle sterno-cléido-hyoïdien est innervé par les branches antérieures des trois premiers nerfs cervicaux. Les filets nerveux qui lui sont destinés et qui l'abordent au voisinage de son extrémité supérieure, se trouvent incorporés dans l'anse de l'hypoglosse.

Action

Il abaisse l'os hyoïde.

Variétés

Les insertions sternales font souvent défaut. Les insertions claviculaires peuvent aussi faire défaut, mais le cas est beaucoup plus rare. Le muscle peut être double.

La présence d'une intersection fibreuse à la réunion du tiers inférieur avec le tiers moyen est très fréquente; elle a la même signification que les intersections fibreuses du muscle grand droit de l'abdomen. Le muscle sterno-cléido-hyoïdien peut s'unir plus ou moins : avec le muscle omo-hyoïdien ; avec le muscle sterno-thyroïdien ; avec le muscle homonyme du côté opposé. Mac Whinnie a vu un faisceau aberrant du muscle sterno-cléido-hyoïdien franchir l'os hyoïde et se perdre dans le muscle mylo-hyoïdien, disposition qui rappelle le muscle sterno-glosse de quelques mammifères.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion