Situé sur la partie antérieure du crâne, le frontal est encore un muscle quadrilatère et très mince, s'étendant de la région orbitaire a l'aponévrose épicrânienne.

Insertions du muscle frontal

 

Le muscle frontal prend naissance, en haut, sur le bord antérieur de l'aponévrose épicrânienne par un bord qui est fortement convexe. De là, il se porte en bas et en avant vers l'orbite. Ses faisceaux internes on médians gagnent la région inter sourcilière et, la, semblent se confondre avec tes muscles pyramidaux. Ses faisceaux moyens et ses faisceaux externes descendent vers le rebord supérieur de l'orbite et s'y entrecroisent avec tes deux muscles qui occupent cette région, l'orbiculaire et le sourcilier. Finalement, tons les faisceaux du frontal, quelle que soit leur situation, s'attachent a la face profonde de la peau des régions précitées.

 

Muscle du crâne et de la face, couche superficielle.

1, muscle frontal. - 2, muscle orbiculaire des paupières. - 3. Pyramidal du nez. - 4, élévateur commun de l'aile du nez et de la lèvre supérieure. - 5, transverse du nez. - 6, élévaleur propre de la lèvre supérieure. - 7, canin. - 8, petit zygomalique. - 9, orbiculaire des lèvres. - 10, carré du menton. - 11, muscle de la houppe du menton. - 12, triangulaire des lèvres. - 13, peaucier du cou. - 14, risorius de Santorini. - 15, muscle occipital. - 16, auriculaire supérieur. - 17, auriculaire antérieur. - 18, auriculaire postérieur. - 19, masséter. - 20, grand zygomalique. - 21, complexus. - 22, splénius. - 23, angulaire de l'omoplate. - 24, sterno-cléido-mastoïdien. - 25, scalène postérieur. - 26, trapèze.

 

Rapports du muscle frontal

 

Le frontal présente les mêmes rapports que le muscle précédent il glisse sur le péricrâne a l'aide d'un tissu cellulaire lâche et, d'autre part, s'unit intimement a la peau a l'aide d'un tissu cellulaire extrêmement dense.

 

Innervation du muscle frontal

 

Il est innerve par les filets frontaux de la branche de bifurcation supérieure (branche temporo-faciale) du nerf facial.

 

Action du muscle frontal

 

Si le muscle frontal se contracte isolément, il attire en avant l'aponévrose épicrânienne; mais, si cette aponévrose est préalablement tendue et immobilisme par la contraction de l'occipital, le frontal, prenant alors sur elle son point fixe, élève la peau des sourcils. Dans l'un et dans l'autre cas, il détermine sur le front la formation de rides transversales. Dans le jeu de la physionomie, le frontal est le muscle de l'attention dont il exprime les différents degrés, depuis la simple surprise jusqu'à l'admiration et même l'épouvante.

 

Variétés du muscle frontal

 

L'absence du frontal a été constatée. Sa continuité avec l'occipital aurait été observée. Anormalement, le muscle frontal peut s'insérer partiellement, en avant sur des régions osseuses : l'apophyse orbitaire externe, l'arcade sourcilière, le rebord orbitaire, la glabelle, les os propres nez, l'apophyse orbitaire interne. On signale également, comme une disposition constante, le passage d'un faisceau du frontal dans le muscle releveur commun de l'aile du nez et de la lèvre supérieure. Le muscle frontal peut être divisé en plusieurs faisceaux distincts.

 

D’après L. Testut Traité d’anatomie humaine

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion