Situé en dedans de la branche du maxillaire, le ptérygoïdien interne est un muscle épais, de forme quadrilatère, qui s'étend de l'apophyse ptérygoïde au maxillaire inférieur. On le désigne quelquefois, en raison de sa situation et des analogies de structure qu'il présente avec le masséter, sous le nom de masséter interne.

Insertions

Il prend naissance, en haut, dans toute l'étendue de la fosse ptérygoïde, c'est-à-dire sur la face externe de l'aile interne de l'apophyse ptérygoïde sur la face interne de son aile externe, dans le fond même de la fosse et, enfin, sur la face postérieure de l'apophyse pyramidale du palatin. Cette insertion se fait, en dedans, par une large aponévrose, qui se prolonge sur le tiers supérieur de la face interne du corps musculaire. Sur les autre-points, elle se fait en partie par des fibres charnues, en partie par de courtes fibres tendineuses.

De la fosse ptérygoïde, les fibres du ptérygoïdien interne se portent obliquement en bas, en arrière et en dehors, vers l'angle du maxillaire inférieur. Elles se fixent sur la partie interne de cet angle et sur la face interne de la branche montante soit directement, soit à l'aide de languettes tendineuses disséminées dans l'épaisseur du muscle. La zone d'insertion inférieure du ptérygoïdien interne s'étend ordinairement depuis le bord inférieur de la branche du maxillaire jusqu'à l'orifice supérieur du canal dentaire.

 

Muscles ptérygoïdiens, vus par leur partie postérieure (coupe du pharynx).


1, muscle ptérygoïdien interne du côté droit. 1'. 1", portion inférieure et portion supérieure de ce même muscle réséqué à gauche. 2, faisceau inférieur et faisceau supérieur du muscle ptérygoïdien externe. 3, carotide externe. 4, artère maxillaire interne. 5, artère dentaire inférieure. 3, fibro-cartilage interarticulaire de l'articulation temporo-maxillaire. 6', ligament latéral externe de cette articulation. 7, muscle mylo-hyoïdien. 8, muscle génio-hyoïdien. 9, muscle génio-glosse. 10, arcade zygomatique. 11, épine de Spyx.

Rapports

Le muscle ptérygoïdien interne est en rapport, en dedans, avec le pharynx et avec le muscle tenseur du voile du palais (péristaphylin externe), qui longe verticalement sa ligne d'insertion sur l'aile interne de l'apophyse ptérygoïde. Il est séparé du pharynx par un espace angulaire a sinus postérieur, l'espace maxillo-pharyngien, dans lequel cheminent les deux carotides, la jugulaire interne et les nerfs grand sympathique, glosso-pharyngien, pneumogastrique, spinal et grand hypoglosse. En dehors, le ptérygoïdien interne répond tout d'abord au muscle ptérygoïdien externe, dont il est séparé par une aponévrose plus ou moins nettement différenciée, l'aponévrose interptérygoïdienne. Plus bas, après s'être séparé du ptérygoïdien externe, il forme avec la branche du maxillaire un espace angulaire, dans lequel descendent le nerf lingual, le nerf dentaire inférieur et les vaisseaux homonymes. Plus bas encore, le ptérygoïdien répond directement à l'os, sur lequel il s'insère. A ce niveau, il n'est séparé du masséter que par l'épaisseur de la branche montante. Il n'est même pas rare de voir les deux muscles, quand ils sont très développés, déborder l'un et l'autre le bord inférieur du maxillaire et entrer ainsi en contact par leurs libres superficielles.

Innervation

Le ptérygoïdien interne est innerve par une branche du maxillaire inférieur, le nerf du ptérygoïdien interne il pénètre le muscle au niveau de sa face interne et au voisinage de son bord postérieur.

Action

Le ptérygoïdien interne est encore un élévateur du maxillaire inférieur. En outre, en raison de son obliquité, il imprime à cet os de légers mouvements de latéralité, mouvements qui sont surtout sous la dépendance du muscle suivant.

Variétés

Le ptérygoïdien interne est un muscle peu variable. Il reçoit parfois un faisceau surnuméraire de l'apophyse pyramidale du palatin. Par contre, il peut donner naissance au stylo-glosse. Il peut envoyer un faisceau au ligament styto-maxillaire. Il peut, au voisinage de l'apophyse ptérygoïde, se fusionner plus ou moins avec le muscle tenseur du voile du palais (péristaphylin externe).

­

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion