Ces muscles possèdent une triple action : 1° ils impriment aux orteils des mouvements de latéralité; 2° ils fléchissent la première phalange ; 3° ils étendent la deuxième et la troisième phalange.


Notons que les mouvements de latéralité sont envisagés par rapport à l'axe du pied passant par le deuxième orteil.

1. Tous les interosseux dorsaux écartent les orteils de cet axe, en d'autres termes, ils jouent le rôle d'abducteurs. Au niveau de la région plantaire interne, l'abduction du gros orteil (par rapport à l'axe du pied, bien entendu) est produite par l'abducteur de ce muscle et le faisceau interne de son court fléchisseur. Cette action abductrice du court fléchisseur a été nettement établie par Duchenne de Boulogne. Au niveau de la région plantaire externe, l'abduction est produite par l'abducteur et le court fléchisseur.
Les interosseux plantaires rapprochent les orteils de l'axe du pied ; en d'autres termes ce sont des adducteurs. - Au niveau du gros orteil, l'abduction est produite :

  • 1° par le faisceau externe du court fléchisseur;
  • 2° par l'adducteur oblique ;
  • 3° par l'adducteur transverse. L'action adductrice de ce dernier muscle est très énergique.

Comme le fait remarquer Duchenne, c'est aussi un véritable ligament actif qui s'oppose à l'écartement des tètes métatarsiennes lorsque le poids du corps appuie sur elles.

2. Tous les interosseux et tous les muscles des régions plantaires internes et externes sont des fléchisseurs de la première phalange, à l'exception de l'adducteur transverse du premier orteil. - C'est là la fonction principale de tous ces muscles. Ce mouvement de flexion s'accomplit avec une grande énergie et joue un rôle considérable dans la marche. Ce rôle est surtout important pour les muscles annexés au gros orteil. « Lorsque, à la fin de la marche, le talon a été élevé et séparé du sol par la contraction du triceps sural, la partie interne de l'avant-pied, principalement la saillie sous-métatarsienne est abaissée par le long péronier latéral et appuie fortement contre le sol, afin d'imprimer au corps une impulsion en avant. A ce moment, tous les muscles ou faisceaux musculaires qui s'attachent aux deux os sésamoïdes du gros orteil, se contractent énergiquement, afin d'abaisser la première phalange avec une force considérable et pour continuer le mouvement d'impulsion du corps en avant, avec le concours du long fléchisseur du gros orteil, qui déprime fortement la dernière phalange contre le sol, un peu avant que le pied s'en détache » (Duchenne).

3. Ces muscles produisent l'extension des deux dernières phalanges, moins par action directe, que par élongation des extenseurs.

d'après traité d'anatomie par P. Poirier.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion