Les interosseux du pied occupent et comblent les espaces intermétatarsiens. Mais, à l'étroit dans ces espaces trop petits pour eux, ils font saillie dans la région plantaire, et, débordant fortement les métatarsiens sur lesquels ils s'insèrent, ils forment, au-dessous de ces derniers, une couche musculaire continue qui cache les surfaces osseuses. Comme à la main, on peut les diviser en deux groupes : interosseux dorsaux et interosseux plantaires.

 

D'après Gegenbaur ou Ruge (Morph. Jahrb., 1878), les interosseux dorsaux occupent originairement une position plantaire, et se portent progressivement dans les espaces interosseux où les muscles interosseux plantaires les suivent. Cette situation plantaire primitive, qui explique leur mode d'innervation, est plus accentuée qu'au membre supérieur, ou l'évolution est plus avancée, et la tendance des interosseux à gagner la face dorsale beaucoup mieux indiquée.

Interosseux dorsaux. - M. interossei dorsales.

Au nombre de quatre, et distigués sous les noms de premier, deuxième, etc., en allant de dedans en dehors, les interosseux dorsaux sont situés dans les espaces intermétatarsiens et les remplissent complètement.
Prismatiques et triangulaires, lorsqu'on les examine sur une coupe, les interosseux dorsaux sont aplatis et penniformes lorsqu'ils ont été étalés et disséqués, après écartement des métatarsiens. Ils naissent : 1" des faces latérales des métatarsiens qui circonscrivent l'espace inter- osseux dans lequel ils sont situés, sur toute la largeur de ces deux faces latérales, l'origine de l'interosseux plantaire correspondant étant reportée sur le bord inférieur de l'os; - 2° de la face inférieure de la base des métatarsiens; - .3° de l'aponévrose interosseuse dorsale.
Pour Cruveilhier, les interosseux dorsaux ne s'insèrent qu'à un seul métatarsien. Cette disposition, qui existe parfois, ne saurait être regardée comme habituelle.
Les fibres charnues, nées de ces différents points, soit directement, soit par l'intermédiaire de courtes fibres aponévrotiques, viennent se jeter sur les faces latérales d'une cloison tendi- neuse qui se ramasse bientôt en un tendon aplati. Ce tendon va se fixer sur les parties latérales de la base de la première phalange de l'orteil le plus rapproché de l'axe du pied; - cet axe, contrairement à ce que nous avons vu à la main, passe ici par le deuxième orteil. - Le tendon de terminaison, ordinairement très fort, s'applique sur la capsule des articulations métatarso-phalangiennes ; il n'est pas rare de voir le tendon envoyer quelques fibres aux os sésamoïdes qui se trouvent parfois dans le fibro-cartilage glénoïdien. Par contre, les interosseux dorsaux n'en- voient pas d'expansion aponévrotique au tendon de l'extenseur. C'est là du moins l'opinion générale. Quelques auteurs admettent l'existence d'une ex pansion aponévrotique rappelant celle des interosseux de la main. Dans tous les cas, cette expansion est très mince, et contrairement à ce qui se passe à la main, n'a qu'une importance secondaire.

Chacun des interosseux dorsaux présente quelques particularités.

Le chefinterne du premier interosseux dorsal s'insère, non sur le corps, mais sur la base du premier métatarsien.

Il naît encore :

  • 1° d'une arcade étendue de la base de ce métatarsien à sa tête (Henle) ;
  • 2° de l'angle antéro-interne du premier cunéiforme  ;
  • 3° d'une expansion que lui envoie le tendon du long péronier. Entre les deux chefs passe l'artère pédieuse qui va s'anastomoser avec la terminaison de la plantaire externe.

Le deuxième interosseux dorsal aurait, d'après Theile, son chef interne ou tibial très réduit
Le troisième reçoit quelques fibres, se détachant du corps charnu du pre- mier interosseux plantaire.
Le quatrième est renforcé par une expansion aponévrotique se détachant du tendon du péronier antérieur. - Quelques fibres charnues du troisième et du quatrième interosseux font suite à une expansion du grand ligament calcanéo-cuboïdien inférieur, expansion qui envoie aussi des rameaux aux trois interosseux plantaires.

Rapports

Les corps charnus des interosseux dorsaux, logés entre les deux métatarsiens, répondent par leur face supérieure à l'aponévrose dorsale interosseuse, qui les sépare des tendons extenseurs, du pédieux et des artères interosseuses dorsales. Leur face inférieure est en rapport, en allant de dedans en dehors, avec le court fléchisseur, les adducteurs du gros orteil, les trois tendons internes du long fléchisseur commun, les lombricaux correspondants, et les vaisseaux et nerfs plantaires ex- ternes. Par leurs faces latérales, ils répondent aux métatarsiens. Au-dessus de ceux-ci, ils se mettent en contact entre eux, ou avec les interosseux plantaires. Leur tendon est appliqué sur les faces latérales des articulations méta- tarso-phalangiennes par des trousseaux fibreux, qui, partis de l'aponévrose plantaire moyenne, vont contourner en anse le tendon extenseur. Il est séparé de ces articulations par une bourse séreuse importante. Cette bourse séreuse fait toujours défaut au niveau des premier et quatrième interosseux dorsaux ; elle communique rarement avec la cavité articulaire.


Interosseux plantaires. - M. interossei plantares.

Au nombre de trois, les interosseux plantaires sont distingués en premier, deuxième, etc., en allant de dedans en dehors. Couchés sur le bord plantaire des trois derniers métatarsiens, ils appartiennent en réalité à la région plantaire, et méritent à peine le nom d'interosseux.
La plupart des auteurs ne décrivent que trois interosseux plantaires et regardent le premier espace interosseux comme en étant dépourvu. On peut avec Henle, considérer comme constituant le premier interosseux plantaire, un faisceau de l'adducteur oblique, souvent assez distinct, qui naît de la base du deuxième métatarsien, reçoit quelques faisceaux supplémentaires, venant du tendon du long péronier près de sa terminaison, passe au-dessous du tendon de l'abducteur transverse et se termine sur la partie externe de la base de la première phalange du gros orteil. Cette interprétation, acceptée par Wood, n'est pas admise par Gunningham, ni par Brooks.
Les interosseux plantaires naissent :

  • 1° du tiers postérieur du bord inférieur des trois derniers métatarsiens ;
  • 2° de la face inférieure de la hase de ces os ;
  • 3° des expansions métatarsiennes du feuillet superficiel du ligament calcanéo-cuboïdien inférieur. Le troisième interosseux plantaire prolonge parfois ses origines sur la face inférieure de la petite tubérosité, jusque vers le sommet de celle-ci.

Nées de ces différents points, les fibres charnues se fusionnent en petits corps musculaires allongés, puis se jettent sur un tendon allant à la base de la phalange qui s'articule avec le métatarsien sur lequel ils naissent. Cette insertion phalangienne se fait sur le tubercule latéral le plus rapproché de l'axe du pied. - Ici, comme pour les interosseux dorsaux, l'expansion dorsale est peu marquée, le plus souvent même, elle manque.

Rapports

Les corps charnus des inter- osseux plantaires répondent par leur face supérieure au métatarsien sur lequel ils s'insèrent. Leur face inférieure est en rapport avec l'adducteur du gros orteil, les vaisseaux et nerfs plantaires externes, le long fléchisseur propre, et les lombricaux. La face plantaire du troisième est recouverte par le court fléchisseur et l'opposant du petit orteil.

Variations et anomalies

Les anomalies des interosseux du pied sont sinon rares, du moins mal connues. Il n"est pas exceptionnel de voir le deuxième interosseux dorsal ne prendre aucune insertion sur le troisième métatarsien (Theile). Dans un cas observe dans mon laboratoire, le premier interosseux palmaire était très développé et recevait un faisceau supplémentaire du quatrième métatarsien et du corps charnu du deuxième interosseux dorsal: sur la même pièce, le chef tibial du troisième interosseux dorsal faisait défaut.

Innervation

La branche profonde du plantaire externe envoie un filet qui va se perdre dans la partie moyenne de chacun des interosseux. Le tibial antérieur donne, suivant Froment, un filet au premier des interosseux dorsaux.

d'après traité d'anatomie par P. Poirier.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion