Allongé, l'Abducteur du petit orteil (M. abductor digiti quintirappelle par sa forme l'Abducteur du gros orteil.

 

Il naît :

  • 1° de la tubérosité postéro-externe de la face inférieure du calcanéum ;
  • 2° de la tubérosité postéro-interne correspondante, un peu en avant de la ligne d'insertion du court fléchisseur plantaire ;
  • 3° de la face profonde de la très épaisse aponévrose plantaire externe ;
  • 4° de la cloison intermusculaire qui le sépare du court fléchisseur commun.

Ces origines se font par implantation directe des fibres charnues, qui, au niveau des cloisons aponévrotiques, se continuent avec les fibres de celles-ci. - Ces fibres charnues se dirigent en avant, constituant un corps musculaire allongé, et se jettent sur un tendon aplati qui apparaît dans l'épaisseur du muscle, dès l'interstice calcanéo-cuboïdien. Ce tendon reçoit d'abord les fibres charnues par ses faces supérieure et inférieure, puis par sa face supérieure seulement; il est accompagné par elles jusqu'à l'interligne métatarso-phalangien ; il se termine sur la partie externe de la base de la première phalange du petit orteil, et sur la partie inférieure de la capsule de l'articulation métatarso-phalangienne. Le tendon terminal envoie souvent une expansion au tendon de l'extenseur correspondant.

Rapports

Par sa face inférieure, l'abducteur du petit orteil répond à l'aponévrose plantaire externe et à la peau. Il recouvre le chef externe de l'accessoire du long fléchisseur, le ligament calcanéo-cuboïdien, la gaine du long péronier latéral, le cinquième métatarsien, le court fléchisseur et l'opposant du petit orteil. - En dedans, il confine au court fléchisseur plantaire et au long fléchisseur propre.
Dans un grand nombre de cas, l'abducteur du petit orteil ne contracte avec la tubérosité du cinquième métatarsien que des rapports de voisinage; il glisse alors sur elle, par l'intermédiaire d'une bourse séreuse. D'autres fois, quelques-unes de ses fibres se terminent ou naissent sur cette tubérosité. Les fibres qui s'y terminent ont une origine calcanéenne et s'attachent sur le métatarsien, soit directement, soit en s'implantant sur les fibres d'une forte bandelette réunissant la tubérosité postéro-externe de la face inférieure du calcanéum à la tuhérosité du métatarsien, bandelette que nous décrirons avec l'aponévrose plantaire externe. Ce petit faisceau calcanéo-métatarsien correspond à l'abductor ossi metatarsi quinti de Wood, au faisceau externe de l'abducteur de Bourgery. L'abducteur du cinquième métatarsien existerait dans la moitié des cas d'après Wood, dans le quart seulement d'après Macalister. - Les fibres qui naissent de la tubérosité constituent un petit faisceau d'ordinaire assez distinct qui se jette sur le tendon terminal, dans le voisinage de son insertion phalangienne.

Variations et anomalies

Le court abducteur du petit orteil est parfois renforcé par une expansion aponévrotique venue des muscles voisins: nous avons signalé son insertion supplémentaire sur le cinquième métatarsien; il prend quelquefois une insertion anormale sur les troisième et quatrième métatarsiens.

d'après traité d'anatomie par P. Poirier.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion