Le muscle long extenseur radial du carpe (Syn:premier radial, long radial ; latin : m. extensor carpi radialis longus), long, répondant au bord externe du coude et de l'avant-bras, il naît du bord externe de l'humérus, an-dessous de l'huméro-stylo-radial (long-supinateur) qu'il paraît continuer. Son origine, qui se l'ait par des fibres charnues mélangées de fibres tendineuses, frappe sur le bord huméral élargi une empreinte triangulaire à base épicondylienne, longue de 3 cm. Quelques fibres naissent encore de la cloison intermusculaire externe du bras et de l'aponévrose superficielle; d'autres, plus nombreuses, se détachent du tendon d'origine du court radial et du tendon commun des muscles extenseurs. Le corps charnu formé par leur réunion est prismatique et triangulaire.

 

En rapport par sa face externe avec l'aponévrose antibrachiale, par sa face interne avec le long supinateur, il adhère par sa face postérieure, la plus large, à la capsule articulaire qui recouvre le condyle huméral et s'applique plus bas au deuxième ou court radial. Ce corps charnu ne dépasse jamais le j)oint de jonction du tiers supérieur avec le tiers moyen de l'avant-bras; dans sa partie inférieure, il s'aplatit, ses libres se rendant aux deux faces d'un tendon d'abord très large. Le tendon descend sur le bord externe de l'avant-bras, appliqué sur le tendon du deuxième radial, auquel l'unit un tissu cellulaire assez dense, immédiatement en arrière du tendon de l'huméro-stylo-radial..

Sur le quart inférieur de l'avant-bras, il est croisé obliquement par le long abducteur et le court extenseur du pouce. Il s'engage dans la gouttière radiale qui lui commune avec le deuxième radial et passe sous le ligament annulaire qui transforme cette gouttière en canal ostéo-fibreux. Plus bas, au niveau du poignet. il est croisé encore par le tendon du long- extenseur du pouce. A partir de ce point, il dévie légèrement en arrière, suivant ainsi le plan de la face externe du radins et gagne la face dorsale du poignet pour s'insérer, en s'élargissant. ;i la base du tubercule externe de l'extrémité proximale du deuxième métacarpien.

Dans ce long trajet, le tendon du premier radial est immédiatement sous l'aponévrose antibrachiale, exception faite des points où il est croisé par les tendons que j'ai énumérés plus haut.

Action

Le premier radial externe imprime à la main un double mouvement d'extension et d'abduction. Adjuvant du cubital postérieur en tant qu'extenseur, c'est son antagoniste en tant qu'abducteur.

Innervation

Il reçoit deux ou trois rameaux qui se détachent de la branche antérieure du nerf radial au moment où celle-ci pénètre dans le sillon intermédiaire au branchial antérieur et au long-supinateur.

Variations et anomalies

L'origine humérale est plus étendue chez l'africain que chez le caucasien (Chudzinski). Le tendon d'insertion peut donner une languette au troisième et au au premier métacarpien.

D'après traité d'anatomie par P. Poirier.

 

 

 

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion