Le muscle rond pronateur (latin : M. pronator teres) dessine sa saillie oblique sous la peau de l'avant-bras, parallèlement à la branche interne du V du coude. Assez épais, aplati transversalement à son origine, il contourne le bord interne de la trochlée humérale, s'aplatit d'avant en arrière et traverse la moitié supérieure de la face antérieure de l'avant-bras pour aller s'insérer sur le tiers moyen de la face externe du radius.

 

Il naît par deux chefs d'importance inégale : 1° Un chef huméral, supérieur et superficiel, volumineux, qui prend origine sur la moitié supérieure de la face antérieure de l'épitrochlée et, par ses fibres les plus élevées, sur la cloison intermusculaire interne, sur l'intersection fibreuse qui sépare le muscle du grand palmaire et sur la face profonde de l'aponévrose antibrachiale; - 2° Un chef cubital, plus grêle, ([ni s'attache à la partie interne de l'apophyse coronoïde du cubitus, immédiatement en dedans et le long du tendon du brachial antérieur avec lequel il contracte d'intimes adhérences. Entre les deux chefs passe le nerf médian.

De ces origines, les fibres se dirigent obliquement en bas et en dehors : les supérieures, plus longues, se continuent directement avec les fibres du tendon d'insertion qui apparaît sur le bord supérieur et la face antérieure du muscle ; les fibres profondes et inférieures, plus courtes, gagnent à angle aigu les faces latérales de ce tendon. Le tendon et les fibres charnues qui l'accompagnent contournent le bord antérieur du radius pour aller s'insérer au tiers moyen de la face externe de cet os.

Rapports

D'abord superficiel, il répond dans ses deux tiers supérieurs à l'aponévrose antibrachiale et à l'expansion aponévrotique du biceps, sur laquelle cheminent les veines radiales et les rameaux du muscle-cutané : puis il s'engage sous le long supinateur et les radiaux ; l'artère et le nerf radial passent au devant du muscle dans cette dernière partie de son trajet. - Par sa face profonde, il répond d'abord au brachial antérieur dont il est séparé par le nerf médian et la récurrente cubitale antérieure, à l'artère cubitale, au fléchisseur supérieur et à la pointe du court supinateur. - Le bord interne répond au grand palmaire et au fléchisseur sublime ; le bord externe, très convexe, forme avec le brachial antérieur un sillon branche interne du V) dans lequel cheminent l'artère et les veines humérales.

Action

La contraction du rond pronateur détermine la pronation de la main. lorsque le degré de pronation que peut déterminer le muscle a été atteint et que celui-ci continue à se contracter, il fléchit l'avant-bras sur le bras. Mais, cette flexion, associée à la pronation, se produit avec peu de force. Le rond pronateur ne devient un fléchisseur énergique que lorsque son action pronatrice est annihilée par la contraction synergique d'un antagoniste, du biceps, par exemple, dont il devient alors un adjuvant en tant que fléchisseur.

Innervation

Il reçoit généralement deux rameaux du médian; lé rameau inférieur très long se rend an faisceau coronoïdien; ils l'abordent par sa face profonde.

Variations et anomalies

Les plus importantes ont été observées an niveau de l'origine humérale : on l'a vu naître par deux faisceaux huméraux entre lesquels s'engageaient l'artère et le nerf médian; Gruber rattache cette variété au développement de l'apophyse sus-épitrochléenne ; toutefois, elle a été fréquemment observée en l'absence du processus osseux.

On a vu des faisceaux supplémentaires naître : de l'aponévrose intermusculaire interne, de l'expansion aponévrotique du biceps, du brachial antérieur, de l'aponévrose du bras, de l'angle interne du cubitus. Hyrtl a vu l'insertion humérale remonter jusqu'au coraco-brachial, formant un arc musculo-tendineux sous lequel s'engageait le paquet vasculo-nerveux. - Le rond pronateur peut être double, soit que ses faisceaux d'origine restent indépendants, soit que l'un deux se dédouble. Inversement, on a constaté l'absence du faisceau coronoïdien. - L'insertion radiale peut s'étendre beaucoup.

D'après Traité d'Anatomie par P. Poirier.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion