Le muscle petit rond (latin : M. teres minor), muscle aplati et allongé, est souvent confondu avec le muscle sous- épineux. C'est pourquoi quelques auteurs le regardent comme un faisceau inférieur de ce muscle et le décrivent avec lui.

 

Il naît d'une bande osseuse longue et étroite qui suit le bord axillaire de l'omoplate, mais appartient en fait à la face postérieure de l'os. Cette étroite surface, qui va de la facette du grand rond au tubercule sous-glénoïdien, est divisée en deux champs secondaires par la gouttière transversale que creuse l'artère scapulaire inférieure, contournant le bord axillaire de l'os. - Le petit rond naît aussi de la cloison fibreuse qui le sépare du sous- épineux et de l'aponévrose d'enveloppe de ce muscle. Ces origines se font en partie par des fibres charnues, en partie par l'intermédiaire d'une aponévrose qui apparaît sur la face antérieure du muscle, et par laquelle il entre en contact avec le sous-scapulaire et avec le tendon de la longue portion du triceps.

Le corps charnu, allongé, se dirige en haut et en dehors et se poursuit sur un tendon dont il recouvre la face antérieure et le bord inférieur. Ce tendon va se fixer à la facette postérieure de la grosse tubérosité; quelques fibres char- nues l'accompagnent jusqu'à son insertion osseuse et s'insèrent à la crête qui descend de cette tubérosité sur la face postérieure de l'os.

Rapports

Recouvert par le grand rond au niveau de son extrémité inférieure, par le deltoïde dans sa partie supérieure, le petit rond répond par sa face antérieure au sous-scapulaire, à la longue portion du triceps et à la capsule articulaire. Il existe parfois une petite bourse séreuse au niveau de l'insertion du tendon.

Action

Au point de vue physiologique, le petit rond ne fait qu'un avec le muscle sous-épineux ; Duchenne réunit ces deux muscles sous le nom de rotateur huméral postérieur. - Comme le sous-épineux, le petit rond imprime donc à l'humérus un mouvement de rotation de dedans en dehors.

Innervation

Le muscle petit rond reçoit sou innervation du nerf circonflexe. Au moment où ce nerf traverse l'espace triangulaire formé par l'humérus et la longue portion du triceps, il abandonne un filet qui se porte en arrière, en dehors et en haut, puis se perd dans le bord inférieur du muscle. Froment cependant signale un filet nerveux venu du nerf du grand rond, branche du plexus brachial, filet qui irait se perdre dans le petit rond et la partie voisine du sous-scapulaire.

Variations et anomalies

Abstraction faite de sa fusion avec le sous-épineux, le petit rond ne présente qu'une anomalie intéressante, c'est la séparation du faisceau principal et du petit faisceau à insertion sous-trochitérienne. Cette anomalie a été signalée pour la première fois par Gruber. Gruber assimile ce faisceau, qu'il appelle teres minimus, au sub-scapularis minor, faisceau différencié du sous-scapulaire.

D'après Traité d'Anatomie humaine P. Poirier.

 

 

 

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion