Un kinésithérapeute, communément appelé « Kiné », est un professionnel qui traite certains maux liés aux muscles et aux articulations, par le mouvement des membres. L'utilisation de la gestuelle comme une thérapie est une particularité de la profession kiné, qui permet à plusieurs patients privés temporairement de l'usage de leurs membres pour quelques raisons que ce soit, de retrouver une autonomie dans les mouvements. Cette thérapie se fait par des séances de rééducation et des massages.

Un kiné a une maitrise parfaite de l'anatomie des êtres humains ainsi qu'une connaissance approfondie des mouvements du corps humain. Il maitrise également la fonctionnalité des appareils respiratoire, musculaire, cardiaque, squelettique, vasculaire et même neurologique.
Les caractéristiques d'un bon kiné
Un kiné doit premièrement être une personne de bonne santé physique et mentale. Il doit être à même de faire preuve d'endurance afin d'effectuer continuellement les exercices et/ou les massages à ses patients.
Il doit être un professionnel capable d'adapter certaines techniques appropriées à des cas de pathologies particulières. Pour cela, il doit en maitriser parfaitement les techniques, ainsi que l'utilisation des différents appareils.
Il doit être un psychologue qui écoute et qui motive sans cesse ses patients. Une exigence doit être de mise quant au respect scrupuleux des règles d'hygiène.
L'exercice de la profession de kiné doit être légal
La législation a prescrit des normes bien précises quant à la pratique de la profession de kinésithérapeute. En France par exemple, plusieurs décrets y afférents ont été signés, dont celui de 1996, abrogé en 2004.
Le masseur-kinésithérapeute est contraint par la loi de travailler en étroite collaboration avec le médecin de son patient. Il se doit de lui communiquer toutes les informations nécessaires pouvant permettre au médecin d'établir un diagnostic et de prescrire un traitement.
Le kiné a le devoir de dresser un bilan diagnostic bien précis, ainsi que les différentes étapes détaillées du traitement de son patient. Ceci fait, il le soumet au médecin qui établira une prescription médicale. Est c'est à partir de cette prescription médicale que le kiné procèdera à son traitement thérapeutique.
La profession de kinésithérapie est soumise à plusieurs autres règles stipulées par la loi. Et chaque kiné en devrait avoir connaissance, sous peine de sanctions allant jusqu'à l'arrêt des activités liées à sa profession.
Comment devenir un kiné ?
La profession de kiné est reconnue après obtention du diplôme requit, sanctionnée par trois années d'études approfondies, et validée par le conseil national de l'ordre des kinésithérapeutes.
Le concours d'entrée dans une école de formation en kinésithérapie est souvent lancé pour les candidats ayant un niveau scolaire équivalent à la classe de première ou de terminale scientifique. Les épreuves portent généralement sur la biologie humaine, la physique et la chimie. Il est aussi prévu un recrutement direct pour les étudiants des facultés, qui étudient les Sciences et Techniques des activités Physiques et Sportives. Ces derniers sont sélectionnés sur la base d'une note valable dans les matières liées à la kinésithérapie, telles que la biomécanique, l'anatomie et la physiologie.
Ce qui revient à dire que la connaissance de la physiologie humaine pour les étudiants en facultés de biologie est également un passeport pour une formation dans une école de kiné.

 

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion