anatomopathologie foie

L’ananas (ananas comosus) est connu pour être hépatoprotecteur. Cette étude vise à étudier les effets du vinaigre d'ananas sur les dommages du foie induits par le paracétamol dans le modèle murin.

 

Méthodes

Du jus d'ananas a été fermenté par fermentation aérobie et anaérobie pour produire du vinaigre d'ananas. Des souris BALB /c mâles (n = 70) ont été séparés en sept groupes de traitement (n = 10). Du vinaigre d’ananas (0,08 et 2 ml / kg de poids corporel) et du vinaigre synthétique ont été utilisés pour traiter les lésions hépatiques induites par le paracétamol chez la souris. Les effets hépatoprotecteurs ont été déterminées par les profils de biochimie sériques (aspartate aminotransférase (AST), alanine aminotransférase (ALT), phosphatase alcaline (ALP), et triglycérides (TG)), les niveaux antioxydants du foie (pouvoir de réduction ferrique du plasma (FRAP), superoxyde dismutase (SOD), malondialdéhyde (MDA), l'oxyde nitrique (NO), et des essais de glutathion réduit (GSH)) et l'examen histopathologique à par coloration à l'hématoxyline et l'éosine. Les effets ont été évalués en outre par les niveaux d’expression d’iNOS, NF-kB, et de cytochrome P450 2E1 par PCR quantitative en temps réel et des analyses par Western blot. Les échantillons de vinaigre ont également été testés pour le contenu in vitro antioxydant (FRAP, le 2,2-diphényl-2-picrylhydrazyl (DPPH), et la teneur en composés phénoliques totaux (PTC)). Les quantités solubles en acide phénolique dans les échantillons ont été identifiées par HPLC.

Résultats

Le vinaigre d’ananas contenait 169,67 ± 0,05 pg GAE / mL de PTC, avec 862,61 ± 4,38 pg / ml d'acide gallique comme composant principal. L'administration orale de vinaigre d'ananas à 2 mL / kg de poids corporel réduit les niveaux des biomarqueurs des enzymes sériques, y compris AST (P = 0,008), ALT (P = 0,006), ALP (P = 0,002), et TG (P = 0,006) après 7 jours de traitement au paracétamol. Les niveaux antioxydants hépatiques comme le glutathion hépatique (P = 0,003), SOD (P <0,001), la peroxydation des lipides (P = 0,002) et le PAF (P <0,001) ont été restaurées après le traitement. Le vinaigre d’ananas réduit l'expression d’iNOS (P = 0,003) et e NF-kB (P = 0,003) et le niveau de NO (P = 0,003) de façon significative. Le vinaigre d’ananas régule également à la baisse l’expression de la protéine cytochrome P450 du foie.

Conclusions

L'administration orale de vinaigre d'ananas à 0,08 et 2 ml / kg de poids corporel réduit les niveaux des biomarqueurs des enzymes sériques, restaure les niveaux d'antioxydants hépatiques, réduit l’expression des facteurs inflammatoires, et régule à la baisse l’expression des protéines cytochrome P450 du foie dans les lésions hépatiques induites par le paracétamol chez la souris.

Cet article est une traduction du résumé de "Antioxidant effects of pineapple vinegar in reversing of paracetamol-induced liver damage in mice" sous licence CCA.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion