Le vaccin contre la fièvre jaune est recommandé pour les personnes âgées de plus de 9 mois qui voyagent ou vivent dans des zones à risque de transmission du virus de la fièvre jaune en Amérique du Sud et en Afrique. Un vaccin contre la fièvre jaune peut être requis pour entrer dans certains pays.

 

Pour la plupart des voyageurs, une dose unique de vaccin contre la fièvre jaune offre une protection durable et une dose de rappel du vaccin n'est pas nécessaire. Cependant, pour certains voyageurs il peut être exigé une dose de rappel. En outre, certains pays pourraient exiger une dose de rappel du vaccin. Parlez-en à votre médecin pour déterminer si vous avez besoin d'une dose de vaccin contre la fièvre jaune ou d'une dose de rappel avant votre voyage dans une zone à risque de fièvre jaune.

Réactions au vaccin fièvre jaune

Les réactions au vaccin contre la fièvre jaune sont généralement légères et comprennent des maux de tête, des douleurs musculaires et des fièvres de faible intensité. Il y a eu des rapports d'effets rares mais graves suite à la vaccination contre la fièvre jaune. Ces événements incluent une réaction allergique mortelle, une maladie affectant le système nerveux et une maladie affectant certains organes internes. Des tests peuvent être effectués pour rechercher certains effets indésirables graves. Parlez-en à votre médecin si vous présentez des symptômes après votre vaccination contre la fièvre jaune.

Étant donné que certaines personnes ont un risque accru de développer un effet indésirable grave si elles sont vaccinées avec un vaccin contre la fièvre jaune, le vaccin n'est pas recommandé (c'est-à-dire contre-indiqué) pour les personnes atteintes de :

  • Allergie à un composant de vaccin
  • Âgé de moins de 6 mois
  • Infection symptomatique au HIV ou lymphocytes T CD4 + <200 / mm3 (<15% du total chez les enfants de moins de 6 ans)
  • Thymus associé à une fonction immunitaire anormale
  • Immunodéficiences primaires
  • Néoplasmes malins
  • Transplantation
  • Thérapies immunodéprimantes et immunomodulatrices

Certaines personnes peuvent avoir un risque accru d'un effet indésirable, mais elles peuvent bénéficier de la vaccination. Parlez-en à votre médecin si :

  • Âge de 6 à 8 mois
  • Plus de 60 ans
  • Infection HIV asymptomatique et lymphocytes T CD4 + 200 à 499 / mm3 (15 à 24% du total chez les enfants de moins de 6 ans)
  • Grossesse
  • Allaitement maternel

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion