Selon un article paru dans medscape la prévalence des patients sous chimiothérapie souffrant d’insomnie serait très élevée.

La cause la plus évidente de ces insomnies serait le stress accompagnant la découverte d’un cancer.

Le nombre de patients sous chimiothérapie souffrant d’insomnies, serai trois fois plus élevé que dans le reste de la population.

Comme dans le cas de la dépression, le traitement de l’insomnie est souvent négligé pour privilégier le traitement de la maladie qui en est la cause.

Le problème est que bien souvent l’insomnie demeure après le traitement.

L’insomnie est un facteur de risque pour les maladies cardiovasculaires et diminue les défenses immunitaires.

Il serait donc souhaitable de ne pas négliger de traiter l’insomnie.

On peut aussi s’interroger sur les effets de l’insomnie sur le rétablissement du patient.

Le traitement de l’insomnie conjointement à celle du cancer pourrait améliorer la qualité du traitement voire le pronostic.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion