Index de l'article

Une infection vaginale, également appelée vaginite, est une irritation du vagin qui entraîne un écoulement vaginal, des démangeaisons, des odeurs
et d’autres signes.
La plupart des femmes présentent des écoulements vaginaux. Ces écoulements maintiennent le vagin propre et humide. Un écoulement normal a une légère odeur et doit être transparent, blanc ou jaune. Il peut laisser une couleur jaunâtre sur vos sous-vêtements lorsqu’il sèche. Vous pouvez présenter un écoulement abondant, transparent, visqueux, survenant à peu près au milieu d’un cycle entre vos règles. Ceci se produit lorsqu’un ovaire libère un oeuf.

 

Signes

Vous pouvez constater un ou plusieurs de ces signes lors d’une infection vaginale :

  • modification de la quantité, de la couleur ou de l’odeur de l’écoulement vaginal
  • démangeaisons ou brûlures autour du vagin
  • brûlures pendant la miction
  • envie pressante d’uriner plus fréquente
  • plaies ou verrues à proximité du col du vagin
  • rapports sexuels douloureux
  • frissons ou fièvre
  • douleurs ou crampes au niveau de l’estomac ou de l’abdomen

Appelez votre médecin si vous présentez un quelconque signe d’infection.
Votre médecin vous examinera pour identifier votre type d’infection.


Types d’infection vaginale

Infection à levures

Les infections à levures sont provoquées par un champignon.
L’écoulement vaginal est épais, blanc et grumeleux. On observe une forte odeur non fétide. Les infections à levures peuvent provoquer des démangeaisons vaginales.

Vaginose bactérienne (VB)

Les bactéries qui vivent dans les selles provoquent ce type d’infection vaginale. L’écoulement vaginal est très liquide, de couleur grisâtre, abondant, et présente une odeur fétide. Vous pouvez ressentir des douleurs pendant la miction et des démangeaisons autour du vagin.

• Vaginite atrophique

Un amincissement et un rétrécissement du vagin provoquent cette infection. Elle peut survenir lorsque les taux d’oestrogènes sont bas après la ménopause, l’accouchement, ou pendant la période d’allaitement. Elle peut provoquer un écoulement, des démangeaisons et des brûlures. La miction et les rapports sexuels peuvent devenir difficiles et douloureux.

• Vaginite à trichomonas

La « trichomonase » est une infection sexuellement transmissible provoquée par un parasite. On peut observer un écoulement abondant et odorant, des démangeaisons, une miction et des rapports sexuels douloureux. Certaines femmes ne présentent aucun signe. Vous pouvez être à nouveau infectée si votre partenaire n’est pas également traité.


 

Traitement des infections vaginales

Consultez votre médecin si vous présentez un quelconque signe d’infection.

Votre traitement pourra comprendre :

  • des médicaments
    • Prenez les médicaments qui vous ont été prescrits jusqu’au bout. Il est possible que l’infection soit toujours présente même si l’écoulement disparaît avant la fin du traitement.
  • Toilette
    • Prenez un bain ou douchez-vous tous les jours et nettoyez bien la
      zone située autour du vagin.
    • Faites en sorte que cette zone reste sèche autant que possible. Portez
      des sous-vêtements en coton.
  • Serviettes hygiéniques
    • Utilisez des serviettes hygiéniques en cas d’écoulement abondant.
    • N’utilisez pas de tampons pour absorber les écoulements.
      Vous et votre partenaire pourrez nécessiter un traitement étant donné que certains types d’infections peuvent se transmettre par contact sexuel.

Demandez à votre médecin si votre partenaire a besoin d’un traitement. Si l’on vous demande de revenir pour une visite de suivi, veillez à prendre un rendez-vous à cet effet.


 

Prévention des infections vaginales

En cas d’infection vaginale récurrente, suivez ces conseils d’aide à la prévention :

  • Évitez la transmission de germes du rectum au vagin. Après être allée à la selle, essuyez-vous de l’avant vers l’arrière, en direction opposée du vagin.
  • Nettoyez bien les lèvres du vagin et veillez à maintenir cette zone sèche autant que possible.
  • Évitez les savons ou les détergents irritants, les pulvérisateurs d’hygiène féminine, le papier toilette parfumé ou les tampons parfumés.
  • Nettoyez les diaphragmes et les applicateurs de spermicide avec de l’eau chaude savonneuse et rincez bien.
  • Pas de douche vaginale.
    • Utiliser une douche vaginale peut éliminer les bonnes bactéries et entraîner davantage d’infections vaginales.
    • Votre écoulement vaginal aura une odeur différente pendant votre cycle mensuel. C’est normal. Si vous constatez une odeur qui ne disparaît pas après vous être lavée, parlez-en à votre médecin ou à votre infirmière.
    • Une douche vaginale après un rapport sexuel n’empêche pas de tomber enceinte.
    • Les femmes qui utilisent des douches vaginales sont davantage exposées à un risque de maladie inflammatoire pelvienne.
  • Évitez les jeans serrés, les culottes et les collants sans entrejambe encoton, et d’autres vêtements qui peuvent garder l’humidité.
  • N’utilisez pas de remèdes familiaux. Les remèdes familiaux ne font que dissimuler le problème.
  • Utilisez des préservatifs pour vous protéger des maladies sexuellement transmissibles (MST).

Adressez-vous à votre médecin ou votre infirmière en cas de questions ou d’inquiétudes.

Traitement naturel contre la candida

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion