C'est ce que l'on pourrait croire en première lecture de cet article du New York Post.

En fait, il semble que l'erreur médicale ait beaucoup coûté à la patiente qui a perdu non seulement ses noeuds lymphatiques, mais surtout le diagnostic qui en dépendait.

 

Elle a eu une rechute du cancer avec des métastases pulmonaires et cérébrales, et bien qu'un traitement l'ai mise en rémission son pronostic reste très sombre.

Le tribunal à retenu la notion de perte de chances : le fait d'avoir égaré les noeuds lymphatiques et donc le diagnostic de la patiente a empêché de faire un traitement de qualité qui aurait pu lui sauver la vie.

Que faire dans de tels cas ? 10 millions de dollars peut sembler énorme, mais quel est le prix d'une vie humaine ? Combien cette patiente serait-ell! e prête à payer si elle pouvait par miracle retrouver la santé ?

À tout ceux qui se plaignent des fortes sommes échangées lors des procès, il faut comprendre qu'elle ne compenseront jamais totalement le désagrément subit.

Il serait intéressant de voir la proposition des infirmières québécoises d'un fond d'indemnisation sans faute se réaliser, pour les raisons précédemment évoquées : un traitement de meilleure qualité, une médecine non défensive donc moins chère, plus de crainte de procès dispendieux pour les médecins et l'assurance pour les patients de toujours être indemnisé dans de tels cas.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion