Le foie présente différentes particularités structurelles qui le rendent facilement identifiable au microscope.

Observation au faible grossissement (foie de porc)

La capsule de Glisson qui entoure le foie envoie des cloisons conjonctives à l'intérieur du parenchyme et divise l'organe en lobules.

Les lobules sont nettement distincts de forme hexagonale, entourés par du tissu conjonctif.

Aux angles des lobules se situent les espaces portes ou espaces de Kiernan.

Au centre du lobule on observe la veine centro-lobulaire.

Dans le foie humain (foie non lobulé) , les lobules sont moins visibles. En effet le conjonctif ne persiste qu'aux angles du lobule, au niveau des espaces portes.

Coupe de foie de porc en microscopie optique.

Coupe de foie humain en microscopie optique.

 

Observation au fort grossissement

Le lobule hépatique présente une limite hexagonale irrégulière. Ce lobule est défini par des espaces portes (de Kiernan) et du tissu conjonctif dense.

Les espaces portes, axes conjonctivo-vasculaires et canalaires, de section triangulaire renferment trois structures principales ; Une veine interlobulaire, branche de la veine porte, à lumière large souvent remplie d'hématies, une artère interlobulaire, branche de l'artère hépatique, de plus petit diamètre, à paroi épaisse, à lumière étoilée (limitante élastique interne festonnée), des canaux biliaires interlobulaires, arrondis ou ovalaires, bordés par un épithélium prismatique, limité par une membrane basale.

Le sang des deux systèmes veineux et artériel va circuler dans les sinusoïdes qui convergeront vers la veine centrolobulaire. Les canaux drainent le réseau des canalicules biliaires.

Les canaux lymphatiques, sont mal identifiés car leur paroi très fine est souvent collabée.

Autour de l'espace porte, lesravées de Remak à disposition radiaire, constituées par des cellules hépatiques s'étendant de la périphérie du lobule, jusqu'à la veine centrolobulaire. On note la présence dans ces cellules polyédriques de noyaux ronds nucléolés, à chromatine dispersée. Ces cellules peuvent parfois être plurinucléées.

Entre ces travées, les capillaires sinusoïdes reçoivent à la fois le sang veineux portal et le sang artériel hépatique. Ils naissent à la périphérie du lobule et convergent vers la veine centrolobulaire. Seules les cellules endothéliales qui constituent la paroi sont visibles avec la coloration à l' Hémalun-Éosine. Les cellules de Kupffer et les canalicules biliaires ne sont pas visibles.

Micrographie électronique à transmission (TEM) montrant plusieurs organites (mitochondries, glycogène, RER) dans le cytoplasme d'un hépatocyte.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion

Gardez le contact inscrivez-vous à notre newsletter.