Index de l'article

Ossification secondaire

L’ossification secondaire consiste essentiellement dans la substitution d’un os nouveau mieux adapté et plus solide, à la place de l’os enchondral et périostique. Ce remaniement est l’œuvre des ostéoclastes et des ostéoblastes de la moelle osseuse. 

a) Du côté de l’os enchondral qui ne subsiste, nous l’avons vu plus haut, que dans les épiphyses et les parties adjacentes de celles-ci, on assiste à l’édification de nouvelles travées osseuses. Celles-ci sont édifiées par les éléments de la moelle ostéogène et apparaissent dirigées dans des sens bien déterminés et s’appuyant sur les travées persistantes d’os enchondral. Les parties inutiles de ce dernier os disparaissent par résorption ; des remaniements multiples se font et aboutissent à la formation de l’os spongieux du type haversien dont l’os enchondral a été progressivement et totalement éliminé.

b) Du côté de la diaphyse, on assiste au remaniement suivant. Avant même que la densification ait atteint les lamelles externes de l’os périostique, on voit se former des lacunes dans les parties internes. Les ostéoclastes venus de la moelle osseuse s’appliquent contre la partie interne de l’os périostique, creusent des cavités à contours poli-cycliques et à direction longitudinale ; ce sont les lacunes de Howship. Ces cavités sont immédiatement comblées par du tissu conjonctif et des vaisseaux embryonnaires ; des ostéoblastes se différencient sur place, s’ordonnent en rangs serrés sur les parois osseuses des lacunes et déposent des couches d’osséine ; celles-ci rétrécissent peu à peu la cavité circulaire de la lacune de Howship, enfermant à son centre un vaisseau et constitue ainsi un système de Havers. Il est à noter que le processus résorbant, précède de très peu le processus édificateur.

Le phénomène que nous venons de décrire gagne de proche en proche la périphérie et ne respecte qu’une mince couche d’os périphérique qui reste indéfiniment os périostique à fibres de Sharpey.

Au début de leur formation les systèmes de Havers sont relativement éloignés les uns des autres, puis ils deviennent plus nombreux par formation de nouveaux systèmes, se rapprochent les uns des autres, ne laissant entre eux que de faibles espaces, d’os périostique, les systèmes intermédiaires périostiques ci fibres de Sharpey. La formation de nouveaux systèmes de Havers n’est d’ailleurs pas limitée à la période de croissance. Elle se continue durant 1 âge adulte. On assiste à la formation de lacunes de Howship qui trouent d’anciens systèmes de Havers, les détruisent partiellement, ne laissant subsister qu’un segment ou qu’un secteur d’un système ancien. Celui-ci ainsi morcelé constitue un système intermédiaire haversien de l’os adulte.

c) Du côté de la moelle osseuse

Les éléments constructeurs de celle-ci édifient sur les parois du canal un système de lamelles continues qui bordent toute la cavité : c’est le système de l’os médullaire interne.

Les phénomènes que nous venons de décrire ont abouti à la constitution classique de l’os adulte au niveau de la diaphyse :

1° Os périostique externe, compact ;

2° Épaisse couche d’os compact constituée par des systèmes de Havers, des systèmes intermédiaires haversiens et périostiques ;

3° Os médullaire interne.

En définitive, dans la pièce osseuse adulte, il ne subsiste de l’os primaire que le système périostique externe de la diaphyse et de l’épiphyse ainsi que les systèmes intermédiaires périostiques. Tout l’os enchondral a disparu. L’os secondaire est représenté par les systèmes de Havers de l’os compact, par le système médullaire qui n’est qu’un système de Havers géant et par l’os spongieux (systèmes de Havers courts, largement communiquant à cavités considérables, à lamelles peu nombreuses).

 

Ostéoclastes et lacunes de Howship, vue sur une coupe transversale d’humérus de chat (d’après Stöhr).

1, un canal de Havers renfermant deux vaisseaux et des cellules de la moelle osseuse. — 2, 2, deux ostéoclastes, érodant l’os. — 3, 3, lacunes de Howship occupées par leurs ostéoclastes. — 4, une lacune vide.

 

 

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion