L’impression médicale en 3D a rapproché le monde de la fabrication du chevet du patient. Pour ce faire, les hôpitaux et leur personnel doivent mettre à jour leur programme d’assurance qualité afin de mieux prendre en compte le processus de fabrication de l’impression 3D et les défis qui s’y rattachent.

Résultats

Dans cet article, nous avons exploré différentes méthodes pour vérifier la précision d'un modèle anatomique imprimé en 3D. Les méthodes comprenaient des mesures physiques, des mesures photographiques numériques, un balayage de surface, une photogrammétrie et des tomographies. Les détails de chaque méthode de vérification, ainsi que leurs avantages et leurs inconvénients, sont discutés.

Conclusion

Il existe plusieurs méthodes de vérification des modèles, chacune présentant des avantages et des inconvénients. Le choix de la méthode à adopter dans un programme d’assurance qualité est multifactoriel et dépend du type de modèles imprimés 3D créés, de la formation du personnel et des ressources disponibles au sein d’un laboratoire imprimé 3D.

Lire l'intégralité de l'étude en anglais.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion