Cet article d'Healthscout souligne l'implication morale des femmes, et de l'entourage des patients souffrants de cette pathologie.

Actuellement les familles des patients ne sont pas prise en charge psychologiquement.

Il manque aussi une information au patient sur le retentissement du cancer de la prostate sur son espérance de vie, en général très peu modifiée, alors que les patients n'entendent que le mot "CANCER" et se voient déjà morts.

Peut-être que d'ici quelques années des systèmes de soutient à l'entourage et de prise en charge globale, tels qu'ils existent aux États-Unis, verront le jour au pays ?

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion