Le nerf crural, la plus volumineuse des branches du plexus lombaire, est un nerf à la fois sensitif et moteur, destiné aux muscles de la face antérieure de la cuisse et à la peau de la partie antéro-interne du membre inférieur.

Origine

Il naît, dans la très grande majorité des cas, par trois racines, venant des deuxième, troisième et quatrième, paires lombaires. Ces trois racines convergent l’une vers l’autre, se réunissant dans l’épaisseur du muscle psoas. Le tronc est constitué un peu au-dessous de l’apophyse transverse de la cinquième vertèbre lombaire, à moins de 3 centimètres des faces latérales du corps vertébral (Bonniot).

Trajet

Le tronc du nerf crural se dégage du psoas sur le côté externe de ce muscle. Il se glisse alors dans la gouttière profonde, formée par le psoas et l’iliaque, parcourt cette gouttière dans toute son étendue et arrive ainsi à l’arcade fémorale, où il se termine en fournissant un certain nombre de branches que nous décrirons tout à l’heure.

Rapports

Dans l’épaisseur du psoas

Les trois racines du nerf crural sont dans l’épaisseur du psoas. La veine lombaire ascendante est généralement en dedans de ces racines et sur un plan antérieur.

Dans la fosse iliaque

Dans son trajet pelvien, le nerf crural suit constamment le bord externe du psoas. Le bord interne de ce muscle, nous le savons déjà (Voy. Angiologie), est longé par l’artère iliaque externe. Les deux cordons, nerf crural et artère iliaque externe, sont donc séparés l’un de

Artère fémorale et nerf crural au triangle de Scarpa.

Ép. ant. sup., épine iliaque antéro-supérieure.

1, artère fémorale commune. — 2, artère fémorale profonde. — 3, artère tégumenteuse abdominale. — 4, artère circonflexe iliaque externe. — 5, artère circonflexe antérieure. — 6, artère circonflexe postérieure. — 7, artère honteuse externe divisée en deux branches, supérieure et inférieure. — 8, artère du quadriceps. — 9, veine fémorale. — 10, veine saphène interne. — 11, nerf crural. — 12, nerf musculo-cutané interne. — 13, nerf saphène interne. — 13', rameau profond du saphène interne. — 13, accessoire du saphène interne. — 14, nerf musculo-cutané externe. — 15, nerf du quadriceps. — 16, couturier. — 17, tenseur du fascia lata. — 18, droit antérieur. — 19, pectiné. — 20, moyen adducteur. — 21, paroi antérieure du canal de Hunter. — 22, grand adducteur. — 23, arcade crurale. — 24, ganglion de Cloquet. — 24, cordon spermatique.

l’autre par toute l’épaisseur du psoas. Or, comme le psoas diminue graduellement de largeur au fur et à mesure qu’il s’éloigne de la colonne lombaire, il s’ensuit que le nerf crural est d’autant plus rapproché de l’artère qu’on l’examine sur un point plus voisin de l’arcade fémorale. Au niveau de cette arcade, artère et nerf ne sont plus séparés l’un de l’autre que par un tout petit faisceau musculaire, recouvert en dedans par la bandelette ilio-pectinée. 

Le nerf crural n’est généralement pas visible dans le sillon qui sépare le psoas de l’iliaque, il est partiellement recouvert tout au moins par le psoas. Il est situé sous le fascia iliaca, qui le sépare du péritoine et des organes de la fosse iliaque, cæcum à droite, côlon iliaque à gauche.

Sous l’arcade crurale

Avant d’atteindre le niveau de l’arcade crurale, le nerf crural est croisé par l’artère circonflexe iliaque qui passe en avant de lui. Sous l’arcade, le nerf crural se place au-devant du psoas. Il a en dehors de lui le muscle psoas iliaque, en dedans la bandelette ilio-pectinée le sépare de l’artère fémorale. 

Distribution

A l’intérieur de la cavité pelvienne, Je nerf crural fournit quelques branches collatérales, destinées au psoas iliaque, au pectiné et à l’artère fémorale. Sous l’arcade de Fallope, il se divise en ses branches terminales.

Branches collatérales

Nerfs du psoas iliaque

Le psoas abandonne :

  1. un rameau interne destiné au psoas (nerf du psoas) ; il pénètre le muscle par sa face postérieure ;
  2. ces rameaux externes, au nombre de deux à quatre, qui se portent obliquement en bas et en dehors, cheminent quelque temps sur la face profonde du muscle iliaque et finalement pénètrent dans son épaisseur (nerfs de l’iliaque).

Rameaux de l’artère fémorale

Ils sont en nombre variable et naissent en des points très différents. Schwalbe en décrit un qui naît très haut, chemine d’abord, accolé au nerf crural jusqu’à l’arcade, puis se porte sur le côté externe des vaisseaux fémoraux. Il serait possible de le suivre jusqu’à la partie moyenne de la cuisse.

Nerf du pectiné

Il naît très peu au-dessus

Nerfs profonds de la face antérieure de la cuisse.

1, nerf fémoro-cutané, avec ses deux rameaux. — 2, nerf crural. — 3, musculo-cutané externe. — 4, musculo-cutané interne, avec : 4, son rameau musculaire ; 4', son rameau cutané. — 5, nerf saphène interne, avec : 5, son rameau rotulien ; 5. son rameau jambier. — 6, nerf du vaste externe. — 7, nerf du droit antérieur. — 8, nerf du vaste interne. — 9, nerf obturateur.

a, artère fémorale. — b, veine fémorale. — c, cordon inguinal et testicule. 

de l’arcade crurale, passe sous l’origine des vaisseaux fémoraux et aborde le pectiné par sa face antérieure.

Branches terminales

Arrivé à la cuisse, le nerf crural se divise immédiatement au-dessous de l’arcade fémorale en quatre branches terminales, qui se disposent de la façon suivante : deux de ces branches occupent un plan antérieur ; ce sont, en dehors, le nerf musculo-cutané externe ; en dedans, le nerf musculo-cutané interne. Les deux autres occupent un plan postérieur. Ce sont : en dehors, le nerf du quadriceps ; en dedans, le nerf saphène interne. Nous allons étudier séparément chacune de ces branches.

Nerf musculo-cutané externe

Branche terminale superficielle et externe du nerf crural, le musculo-cutané externe se porte en bas et en dehors entre le psoas iliaque et le couturier. Il se partage en deux ordres de rameaux : des rameaux musculaires et des rameaux cutanés.

Rameaux musculaires

Les rameaux musculaires se perdent à la face profonde du muscle couturier, auquel ils sont destinés. Les uns, rameaux courts, se distribuent au tiers supérieur du muscle. Les autres, rameaux longs, descendent plus ou moins bas, le long de son bord interne, et ne le pénètrent qu’au niveau de son tiers moyen ou même de son tiers inférieur.

Rameaux cutanés

Les rameaux cutanés sont au nombre de trois : le perforant supérieur, le perforant moyen et l’accessoire du saphène interne.

Le rameau perforant supérieur

Il est situé d’abord au-dessous du couturier, perfore le bord interne de ce muscle et l’aponévrose fémorale, dans le tiers supérieur de la cuisse. Puis, se portant verticalement en bas, parallèlement à la branche fémorale du fémoro-cutané, il fournit de nombreux filets qui se distribuent à la peau de la région antérieure de la cuisse. On peut suivre ces filets jusqu’à la face antérieure de la rotule.

Le rameau perforant moyen

Il perfore également d’arrière en avant le bord interne du couturier et l’aponévrose fémorale, au niveau de la partie moyenne de la cuisse. Puis il se porte en bas et un peu en dedans et se distribue à la peau de la partie antéro-interne de la cuisse jusqu’au genou

Nerfs superficiels de la face antérieure de la cuisse.

1, nerf fémoro-cutané, avec : T, son rameau fessier ; 1", son rameau fémoral. — 2, nerf crural. — 3, musculo-cutané interne. — 4, musculo-cutané externe. — 5, perforant supérieur. — 6, perforant moyen. — 7, 7, accessoire du rameau du saphène interne. — 8, filer satellite de la veine saphène interne. — 9, rameau jambier du saphène interne. — 10, son rameau rotulien, constituant le perforant inférieur. —11, rameaux génitaux du plexus lombaire. — 12, rameaux cutanés de l’obturateur.

a, artère fémorale. — b, veine fémorale. — c. cordon inguinal. 

Le rameau accessoire du saphène interne

Il est un peu moins volumineux que les deux précédents, en dedans desquels il est situé, se partage, peu après son origine, en deux filets : l’un superficiel, l’autre profond. Le filet superficiel, ou filet satellite de la veine saphène interne, descend le long du bord interne du couturier. Il s’accole à la veine saphène interne et l’accompagne jusqu’au côté interne de l’articulation du genou, où il s’anastomose avec le nerf saphène interne. Le filet profond, ou satellite de l’artère fémorale, pénètre dans la gaine des vaisseaux fémoraux et accompagne l’artère jusqu’à l’anneau du troisième adducteur. Là, il s’en sépare, traverse l’aponévrose et s’épanouit en plusieurs filets, qui s’anastomosent à la fois avec des filets du saphène interne et des filets du nerf obturateur. De ces différentes anastomoses résulte la formation d’un petit plexus, d’où s’échappent de nombreux ramuscules, destinés aux téguments de la partie interne du genou.

Nerf musculo-cutané interne

Branche terminale superficielle et interne du nerf crural, le nerf musculo-cutané interne se partage, immédiatement après son origine, en de nombreux filets que l’on désigne en rameaux musculaires et rameaux cutanés. Ces filets traversent la gaine des vaisseaux fémoraux en passant les uns en avant, les autres en arrière de l’artère, et se terminent comme il suit : les rameaux musculaires dans les deux muscles pectiné et moyen adducteur ; les rameaux cutanés dans la peau de la partie interne et supérieure de la cuisse.

Nerf du quadriceps fémoral

Branche terminale profonde et externe du nerf crural, le nerf du quadriceps se divise en quatre rameaux, un pour chacune des quatre portions du muscle extenseur de la jambe. Ces quatre rameaux, très variables dans leur origine, se détachent du nerf crural, tantôt isolément, tantôt par un ou plusieurs troncs communs.

Rameau du droit antérieur

Le rameau du droit antérieur se porte en bas et en dehors au-dessous du muscle droit antérieur, où il se divise en deux filets : un, ascendant, qui remonte vers les insertions iliaques du muscle ; un, descendant, qui longe quelque temps sa face profonde et finalement le pénètre au niveau de sa partie moyenne, après s’être précédemment divisé en des ramifications plus ténues.

Rameau du vaste externe

Le rameau du vaste externe, se portant également en bas et en dehors, s’engage au-dessous du muscle droit antérieur et se divise en deux filets, dont l’un se rend à la partie supérieure du vaste externe, tandis que l’autre se distribue plus particulièrement à sa partie moyenne. De ce dernier filet se détache un ramuscule destiné à l’articulation du genou.

Nerfs superficiels de la face antérieure de la jambe.

1, 1, 1, rameaux nerveux superficiels, descendant de la cuisse. — 2, rameaux du cutané péronier. — 3, rameau rotulien, et 3', rameau jambier du nerf saphène interne. — 4, nerf musculo-cutané. — 5, son anastomose, avec : 6, le tibial antérieur. — 7, nerfs collatéraux des doigts. — 8, 8, veine saphène interne.

Rameau du vaste interne

Le rameau du vaste interne, se portant obliquement en bas et un peu en dedans, chemine parallèlement au nerf saphène interne, en dehors duquel il est situé et avec lequel on pourrait le confondre au premier abord. Mais, tandis que le saphène gagne le côté interne du genou, le rameau du vaste interne, nerf moteur, se perd dans le muscle vaste interne, au voisinage de l’anneau du troisième adducteur. Chemin faisant, le nerf du vaste interne fournit ordinairement : 1° un filet osseux, qui pénètre dans le canal nourricier du fémur ; 2° plusieurs filets périostiques, toujours très grêles, qui se ramifient dans le périoste du fémur et de la rotule ; 3° enfin, quelques filets articulaires, qui se perdent sur le côté interne de l’articulation du genou.

Rameau du crural

Le rameau du crural naît le plus souvent du nerf du vaste interne. Il descend verticalement en bas, s’engage dans l’interstice qui sépare les deux vastes et se divise en deux ou trois filets qui se perdent sur la face antérieure du muscle crural. L’un de ces filets, plus long que les autres, peut être suivi jusqu’au muscle sous-crural et plus loin encore jusque dans la synoviale articulaire du genou.

Nerf saphène interne

Branche terminale profonde et interne du nerf crural, ce nerf se porte dès son origine en bas et en dedans, sur le côté externe de la gaine des vaisseaux fémoraux. Puis il s’engage dans cette gaine à l’union du tiers supérieur avec le tiers moyen de la cuisse et chemine alors sur la face antérieure de l’artère fémorale jusqu’à l’anneau du troisième adducteur. Chemin faisant, il fournit habituellement un filet articulaire pour le genou et deux filets cutanés qui, perforant l’aponévrose fémorale entre le couturier et le droit interne, viennent se distribuer à la peau de la partie interne et postérieure de la cuisse. Arrivé à l’anneau du troisième adducteur, le nerf saphène interne s’échappe de la gaine vasculaire, soit par un orifice qui lui est propre, soit par un orifice commun avec la branche terminale de l’artère grande anastomotique. Il se place alors au-dessous du muscle couturier et se divise au niveau du condyle interne du fémur en deux rameaux terminaux : le rameau rotulien et le rameau jambier.

Rameau rotulien

Le rameau rotulien est tout d’abord situe au-dessous du couturier. Il perfore ensuite ce muscle d’arrière en avant, constituant ainsi le troisième rameau perforant de la cuisse ou rameau perforant inférieur. Arrive a la peau, il se dirige obliquement en bas, en avant et en dehors, en décrivant en avant de la rotule une sorte d’anse à concavité dirigée en haut. Finalement, il s’épanouit en de nombreux filets divergents, qui se distribuent à la peau de la région rotulienne.

Rameau jambier

Le rameau jambier, continuant la direction du tronc saphène interne, chemine tout d’abord entre le couturier, qui est en dehors, et le droit interne, qui est en dedans. Il croise ensuite obliquement le tendon de ce dernier muscle, traverse l’aponévrose jambière et s’accole à partir de ce moment à la veine saphène interne, avec laquelle il descend verticalement jusqu’à la partie interne du cou-de-pied. Dans son trajet, le rameau jambier abandonne de nombreuses branches collatérales, qui se distribuent à la peau de la moitié interne de la jambe. Il se termine au niveau du cou-de-pied, en fournissant quelques filets articulaires pour l’articulation tibio-tarsienne et des filets cutanés, qui se ramifient le long du bord interne du pied jusqu’à la racine du gros orteil.

Anastomoses

Anastomoses des différentes branches du nerf crural entre elles.

Les filets terminaux des nerfs perforants s’anastomosent entre eux ; b. le rameau satellite de l’artère fémorale de l’accessoire du saphène interne s’anastomose avec le saphène interne au niveau du canal de Hunter ; c. les rameaux terminaux de la branche rotulienne s’anastomosent avec les rameaux des perforants.

Avec le nerf obturateur

Souvent un filet de la branche cutanée de l’obturateur rejoint le nerf saphène interne dans le triangle de Scarpa ; un rameau de la branche cutanée de l’obturateur s’anastomose avec le saphène interne à l’entrée du canal de Hunter. Un autre rameau gagne le filet profond du rameau accessoire. 

Avec le génito-crural

La branche crurale du génito-crural traverse l’aponévrose fémorale, se distribue à la peau du triangle de Scarpa et s’anastomose avec des filets du musculo-cutané externe.

Avec le fémoro-cutané

Anastomoses des filets perforants supérieurs avec des filets du fémoro-cutané.

Avec le sciatique poplité externe

Au niveau du bord interne du pied, un rameau du saphène interne peut s’anastomoser avec le nerf cutané dorsal interne du pied, qui fournit le collatéral interne du gros orteil.

Avec le sciatique poplité interne

Un rameau du saphène interne peut s’anastomoser au niveau de la malléole interne avec le rameau cutané sus-malléolaire du nerf tibial postérieur.

Résumé du nerf crural 

 

. Br. collaterales

r. pour le p3oas

r. pour l’iliaque

r. vasculaire

Br. terminales

N. musculo-cutané externe

r. musculaires

r. cutanés

Perforant supérieur

Perforant moyen

Access. du saphène int.

N. musculo-cutané interne

r. musculaires

 

r. cutanés

N. du quadriceps

r. du droit antérieur

r. du vaste externe

r. du vaste interne

r. du crural

N. saphène interne

r. rotulien ou perforant inférieur

r. jambier

 

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion