Index de l'article

 

La biréfringence intrinsèque

La nature et la structure chimique des molécules individuelles peuvent contribuer a la biréfringence s'il existe une anisotropie dans la mobilité des électrons de ces molécules. Les liaisons chimiques elles-mêmes peuvent être très anisotrope, la liaison C-C en est un bon exemple. 

Cette liaison étant une liaison covalente due aux électrons partagées situées principalement entre les atomes impliqués, est difficile à déformer perpendiculairement à la liaison. D'autre part, la triple liaison CC a les atomes liés environ trois fois plus fortement, de sorte que la distorsion de la position d'électrons peut être réalisée essentiellement à angle droit par rapport à la direction de la liaison.

Forum biophysique

Aucune discussion encore créée

QCM Biophysique

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion