II existe des drogues inhibant spécifiquement la chaîne repiratoire mitochondriale.

  • un complexe de la chaîne respiratoire : bloqueur de l'ATP-synthase interagissant avec H+, inhibant ainsi la synthèse d'ATP (Oligomycine).
  • un transporteur spécifique : bloqueur du transporteur ADP/ATP.

Les agents découplants (DNP) dissocient le fonctionnement de la chaîne respiratoire de la synthèse d'ATP. Chacune de ces drogues est un poison violant et mortel :

  • CN bloque la chaîne respiratoire.
  • CO bloque le transport de l'oxygène sur l'hémoglobine ainsi que le complexe IV. Ces poisons ont été utilisés pour découvrir le fonctionnement de la chaîne respiratoire.

Mitochondrie alimentée par du succinate

P/O=2
Le succinate alimente le complexe II mais il donne du fumarate donnant du malate qui est déshydrogéné, formant ainsi du NADH. Donc on ne pourra pas obtenir PO/O=2.
Si on met de la RETONONE on bloque le complexe I, on force la chaîne respiratoire à passer par le complexe I

Mitochondrie alimentée par du malate

P/O3
Au cours des différentes étapes du cycle de Kreps, à partir du malate, on obtient finalement du succinate. Donc le malate alimente le complexe II.
Si on adjoint du MALONATE, le complexe II est bloqué. L'énergie produite ne se fait que par entrée par le complexe I.
L'acide malonique intervient en inhibant une réaction avec le succinate. Il prend sa place en se liant au site actif: c'est un inhibiteur compétitif.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion