Les changements de regard communiquent des informations sociales qui permettent aux gens de réagir au comportement d'autrui, d'interpréter les motivations qui motivent le comportement et d'anticiper le comportement ultérieur.

Pour comprendre la nature sociale et communicative des changements de regard, il faut être capable de relier les mouvements des yeux et les informations sur l'état mental des objets dans le monde. Les troubles du spectre autistique (TSA) se caractérisent par une sensibilité atypique aux signaux du regard, ce qui a un impact sur la communication et les relations sociales. Nous avons évalué si une attention visuelle réduite aux visages explique cette difficulté dans les TSA.

Méthodes

Nous avons utilisé la technologie de l'eye-tracking pour mesurer l'attention visuelle portée aux visages et aux objets regardés dans le cadre d'un paradigme de choix forcé à 4 alternatives chez les adolescents atteints de TSA et les adolescents en développement typique (TD). Les participants ont déterminé l'objet cible qu'un acteur regardait dans des scènes écologiquement riches. Nous avons contrôlé les différences entre les groupes en termes d'engagement dans les tâches et de qualité des données.

Résultats

Dans la tâche "Gaze Following", les adolescents atteints de TSA étaient relativement handicapés (d de Cohen = 0,63) dans leur capacité à identifier l'objet cible. Contrairement aux prévisions, les deux groupes ont présenté des durées de fixation comparables aux visages et aux objets cibles. Parmi les deux groupes, les individus qui ont regardé plus longtemps les objets cibles, mais pas les visages, ont mieux réussi la tâche. Enfin, parmi le groupe ASD, les évaluations des compétences sociales des parents ont été positivement associées à la performance lors de la tâche de suivi du regard. Dans la tâche "Perception du regard", on a obtenu des résultats similaires, ce qui permet de reproduire en interne les conclusions selon lesquelles l'attention visuelle portée aux visages n'est pas liée à la difficulté d'interpréter les indices du regard. Ensemble, ces résultats indiquent que les adolescents atteints de TSA sont capables de suivre le regard, mais qu'ils ont des difficultés à relier les changements de regard aux informations sur l'état mental.

Limitations

Des travaux supplémentaires sont nécessaires pour déterminer si ces résultats se généralisent aux individus de tout le spectre autistique. De nouveaux paradigmes qui manipulent les processus composants du traitement du regard doivent être testés pour confirmer ces interprétations.

Conclusions

La réduction de l'attention visuelle portée aux visages ne semble pas contribuer au traitement atypique des signaux du regard chez les adolescents atteints de TSA. Au contraire, la difficulté pour les personnes atteintes de TSA est liée à la compréhension des aspects de communication sociale des informations du regard, qui ne peuvent être extraites des seuls indices visuels.

Lire l'intégralité de l'étude en anglais.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion