Index de l'article

 

Rapports

1° Rapports avec les parois du creux poplité

Dans sa portion supérieure et oblique, l'artère poplitée est recouverte par l'épais corps charnu du demi-membraneux et le tendon grêle du demi-tendineux, puis chemine entre ces muscles et la face postérieure du fémur. Dans son tiers moyen elle se dégage de ces muscles et apparaît au fond de ce losange poplité, dont les côtés supérieurs ou longs sont formés par les fléchisseurs de la cuisse, biceps en dehors, demi-membraneux et demi-tendineux en dedans, tandis que les côtés inférieurs, petits, si petits que le losange est presque un triangle, sont constitués par les jumeaux, presque contigus. Là, la P. repose, dit-on, sur la surface triangulaire que limitent les deux branches de bifurcation inférieure de la ligne âpre, plan poplité. Ceci n'est pas exact; il n'y a pas contact entre l'artère et l'os, l'artère est tenue à distance du plan osseux par une couche graisseuse, épaisse d'un centimètre. Un peu plus bas la poplitée descend derrière l'échancrure inter-condylienne, sur le plan fibreux (ligament postérieur des classiques); puis elle s'enfonce dans l'Interstice des jumeaux, qui bientôt recouvrent complètement l'artère en contact en avant avec la face postérieure du creux poplité.

Dans tout ce trajet, la poplitée reste profonde, tenue à distance de l'aponévrose superficielle par une épaisse, couche graisseuse.

2° Rapports avec les éléments du paquet vasculo-nerveux

Ces rapports varient suivant le point considéré. Dans son tiers supérieur, l'artère est accompagnée par la veine, qui est accolée et adhérente à sa partie postérieure et externe. Le nerf sciatique poplité interne, diagonale vraie du losange, est sous-aponévrotique, séparé des vaisseaux par une épaisse couche graisseuse.

L'artère poplitée.

Plus bas, au niveau du tiers moyen de l'artère, ce nerf se rapproche des vaisseaux et s'accole à leur face postérieure quand ceux-ci pénètrent dans l'interstice des jumeaux. Ainsi, dans la région poplitée, nerf, artère et veine sont placés et étages d'arrière en avant et de dehors en dedans, de la façon suivante: sur un premier plan, Immédiatement au-dessous de l'aponévrose, on aperçoit le nerf, plus profondément et un peu en dedans, le veine, collée à l'artère plus profonde et plus interne encore.

Dans l'interstice des jumeaux, le nerf est exactement, derrière l'artère, la veine, déviée en dedans, s'est placée à la partie externe de celle-ci. Lorsque la veine poplitée est double, ce qui n'est pas rare au niveau de la partie inférieure de la région, le plus volumineux des deux troncs veineux occupe le côté interne de l'artère, le plus grêle est à son flanc externe. Comme rapport intéressant, il faut encore signaler la saphène externe superficielle, puisqu'elle est contenue dans un dédoublement de l'aponévrose avec le nerf homonyme, la saphène externe est axiale comme l'artère dans sa partie inférieure. La crosse, par laquelle cette veine va s'ouvrir dans la poplitée, contourne la face interne du nerf sciatique poplité externe et reste encore à distance de l'artère.

Mais l'anastomose qu'envoie la saphène externe à la saphène interne croise, avant de perforer l'aponévrose, la face postérieure de l'artère et court risque d'être coupée au cours d'une ligature la chose n'a d'ailleurs pas d'importance.

Les ganglions lymphatiques du creux poplité sont appliqués les uns sur la face postérieure de la veine, au niveau de l'embouchure de la saphène externe, les autres sur les parties latérales de la veine (Sappey). Ces derniers seuls sont en rapport avec l'artère. Artère, et veine sont conte- nues dans une gaine commune très dense qui rend leur séparation difficile. Dans cette gaine cheminent de très intéressants vasa vasorum bien étudiés par Hyrtl (Hyrtl Top. Anat. T II, p. 675 - et Ueber normale und abnorme verhalkender Schlagadern des Unterschenkels, Wien, 1864).

Ces vasa vasorum naissent en partie des circonflexes du genou, en partie de l'artère poplitée elle-même, et, avant de se terminer dans la paroi artérielle, s'anastomosent par des rameaux ascendants et descendants dans l'épaisseur même de la gaine. Hyrtl insiste sur l'importance de ces vasa vasorum dans le rétablissement de la circulation collatérale après ligature de la poplitée.

Forum anatomie

Super User
New Member
complexe articulaire de l'épaule
bonsoir, pourquoi parle t'on de complexe articulaire pour l'épaule? Je ne co...
32432 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le mardi 16 décembre 2014
Super User
New Member
ligament
Bonjour un ligament peut-il être intra capsulaire ?...
22567 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le mardi 14 octobre 2014
Pierre
Pas de rang
Pacchioni
Où se trouve le foramen de Pacchioni?...
1079 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le lundi 13 avril 2020
christophe
New Member
indice de Hirtz
Bonjour, je sais que l'indice de Hirtz sert à mesurer la mobilité thoracique mai...
11574 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le samedi 14 mars 2015
  • #médecine
  • #Anatomie
sylvain
New Member
rugine
quelqu'un sait ce que "ruginer" peut dire? et dans quel cas la "r...
7976 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le dimanche 15 mars 2015
  • #médecine

QCM d'anatomie

Le cubitus ou ulna
Questionnaires à propos du cubitus.
L'humérus
Questions à propos de l'humérus.
QCM Anatomie de l'estomac
5 QCM concernant l'anatomie de l'estomac.
Ostéologie de l'épaule 3, la scapula 1
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
ostéologie de l'épaule 4, scapula 2
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
Ostéologie de l'épaule 2, la clavicule
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
La scapula (omoplate)
Questionnaire à propos de la scapula (omoplate)

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion