Index de l'article

 

Distribution

La poplitée émet cinq artères articulaires  et de nombreux rameaux musculaires dont deux seulement méritent une mention spéciale, les artères jumelles ; en tout sep collatérales importantes :

Artères articulaires :

.artère articulaire supérieure et interne

.artère articulaire supérieure et externe

.artère articulaire moyenne

.artère articulaire inférieure externe

.artère articulaire inférieure interne

Artères musculaires :

.branche supérieure innominée

.branches inférieures : jumelles

Schéma de la poplitée.

Artère articulaire supérieure et interne

Elle naît de la face interne de la poplitée; son point d'origine, situé au-dessus du bord supérieur du condyle interne, est un peu plus élevé que celui de l'articulaire supérieure et externe. Dans la grande majorité des cas, elle est moins volumineuse que l'externe. Elle chemine au-dessus du bord supérieur du condyle, sous les tendons du demi-tendineux et du demi-membraneux, passe entre le tendon du grand adducteur et le bord externe du fémur, et, arrivée sur la face antérieure de l'extrémité inférieure de cet os, se divise en deux ordres de rameaux des rameaux profonds, qui s'engagent sous le vaste interne et se distribuent à ce muscle et au périoste fémoral, en s'anastomosant avec la branche fournie par la grande anastomotique à la portion interne du quadriceps fémoral; des rameaux superficiels, qui descendent en avant de la capsule, doublée à ce niveau par l'aileron interne de la rotule et prennent part à la constitution du réseau péri-rotulien (voy. plus loin Réseau péri-articulaire du genou)

Artère articulaire supérieure et externe

Toujours plus volumineuse que l'articulaire interne correspondante, l'articulaire supérieure et externe nait quelquefois par un tronc commun avec celle-ci. Ordinairement, son point d'origine est situé un peu plus bas que le bord supérieur du condyle. De là, elle se dirige en haut et en dehors, suivant un trajet fortement oblique; elle chemine entre le biceps et le fémur et vient contourner le bord interne de cet os, à deux ou trois centimètres au-dessus du condyle. Au niveau même de ce bord, elle se divise en deux branches terminâtes; l'une supérieure, l'autre inférieure. Avant de se bifurquer, elle a déjà fourni quelques col- latérales à l'insertion supérieure du jumeau externe et du plantaire grêle, au biceps et au périoste fémoral.

La branche supérieure ou musculaire s'engage sous le crural et se divise au-dessous de ce muscle en rameaux péiostiques et en rameaux musculaires qui s'anastomosent avec les rameaux terminaux de la branche profonde ou musculaire de la grande anastomotique.

La branche inférieure ou articulaire se dirige vers le bord externe de la rotule, cheminant entre la capsule et l'aponévrose fusionnée avec l'expansion du vaste externe; au niveau de ce bord, elle descend et s'anastomose avec une branche ascendante de l'articulaire inférieure correspondante. De la convexité de cette arcade juxta-rotulienne partent des rameaux transversaux qui vont prendre part à la constitution du réseau péri-rotulien. De sa convexité partent des rameaux qui se dirigent en arrière et forment un deuxième réseau, appliqué sur la face externe du condyle externe et l'aileron rotulien correspondant.

Artère articulaire moyenne

(Syn. Articularis genu media seu azygos). Souvent double, elle le cède de beaucoup en volume à toutes les autres articulaires. Elle naît directement de la poplitée, dit-on; mais, le plus souvent, elle naît de l'articulaire supérieure et externe. Dès son origine, elle se porte en avant, traverse le plan fibreux intercondylien (faux ligament posté- rieur) et se ramifie dans le tissu cellulo-adipeux de l'espace inter-condylien. Elle donne là de nombreux rameaux aux ligaments croisés, à la partie postérieure de la synoviale et à ses franges, si nombreuses en ce point, et enfin aux deux condyles fémoraux.

Artère articulaire inférieure et interne

(Syn. Articularis genu inferior interna). Son origine est variable. La plupart des auteurs la figurent comme naissant soit au niveau de l'interligne articulaire, soit même au-dessous de ce dernier. Dans la plupart des cas, je l'ai vue naître très haut, au-dessus de l'interligne, à la partie moyenne de l'espace intercondylien. Toujours, elle se porte en bas et en dedans, gagne le bord supérieur du poplité, qu'elle longe jusqu'au niveau du ligament latéral interne de l'articulation, passe sous ce ligament et vient se terminer dans le réseau péri-rotulien. Elle fournit des rameaux à la partie postérieure de la capsule, aux ligaments croisés, au muscle poplité et aux tendons de la patte d'oie. Ses branches terminales se jettent dans le réseau péri-rotulien.

Artère articulaire inférieure et externe

 (Syn. Articularis genu inferior externa).- Ordinairement plus petite que la précédente, elle se détache de la poplitée un peu au-dessous de l'interligne articulaire. Il est exceptionnel de la voir naître par un tronc commun avec l'articulaire inférieure et interne. Elle se porte en dehors, cheminant d'abord en arrière du poplité et du ligament arqué, en avant du plantaire grêle et du jumeau externe. Elle con- tourne ensuite la tubérosité externe du tibia, en passant sous le ligament latéral externe, et se divise dans le voisinage de la tubérosité antérieure en rameaux terminaux.

Dans son trajet, elle fournit de nombreuses collatérales pour le poplité, l'articulation péronéo-tibiale supérieure, la capsule du genou et le ligament latéral externe. Elle peut donner une articulaire inférieure. Ses branches terminales se jettent dans le réseau péri-rotulien et s'anastomosent avec les autres articulaires.

Artères musculaires

L'artère poplitée fournit de nombreux rameaux musculaires. Ceux-ci forment deux groupes qui se distribuent aux muscles qui forment le losange poplité groupe supérieur, groupe inférieur.

Artères musculaire supérieures

En nombre variable, elles se distribuent surtout au biceps, au demi-tendineux et au demi-membraneux, accessoirement aux vastes interne et externe et au grand adducteur.

Artères musculaires inférieures

Dans sa partie inférieure, la poplitée fournit quelques branches sans importance au muscle poplité, et deux artères importantes les artères jumelles.

Artères jumelles

(artères surales). Ordinairement au nombre de deux, elles naissent quelquefois de la poplitée par un tronc commun. Leur point d'origine est au niveau ou un peu au-dessus de l'interligne articulaire du genou.

Ce sont les plus volumineuses des collatérales de la poplitée; leur volume varie d'ailleurs avec celui des jumeaux.

Elles se dirigent de haut en Las, très obliquement, vers le jumeau correspondant, fournissent quelques rameaux nourriciers au tronc de la poplitée de-même (Hyrtl), puis se divisent en rameaux superficiels et en rameaux profonds:

a) les rameaux superficiels descendent sur la face postérieure du jumeau jusque dans le voisinage du tendon d'Achille ils se distribuent aux jumeaux et à la peau de la face postérieure de la jambe; l'un de ces rameaux, satellite de la veine saphène externe, chemine dans l'interstice qui sépare les deux jumeaux

b) les rameaux profonds s'enfoncent dans les jumeaux les plus volumineux d'entre eux ne s'épuisent pas dans ces muscles et vont se terminer dans le poplité, le soléaire et le plantaire grêle. Notons que ce dernier muscle reçoit assez souvent une petite artériole qui se détache directement de la poplitée.

Forum anatomie

Pierre
Pas de rang
Pacchioni
Où se trouve le foramen de Pacchioni?...
1181 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le lundi 13 avril 2020
christophe
New Member
indice de Hirtz
Bonjour, je sais que l'indice de Hirtz sert à mesurer la mobilité thoracique mai...
11747 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le samedi 14 mars 2015
  • #médecine
  • #Anatomie
sylvain
New Member
rugine
quelqu'un sait ce que "ruginer" peut dire? et dans quel cas la "r...
8143 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le dimanche 15 mars 2015
  • #médecine
Super User
New Member
membre supérieur vaut essentiellement par la main?
que signifie "le membre supérieur vaut essentiellement par la main??"...
34082 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le mardi 16 décembre 2014
Super User
New Member
Coude
Quels sont les os du coude ?...
19207 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le mardi 14 octobre 2014

QCM d'anatomie

Le cubitus ou ulna
Questionnaires à propos du cubitus.
L'humérus
Questions à propos de l'humérus.
QCM Anatomie de l'estomac
5 QCM concernant l'anatomie de l'estomac.
Ostéologie de l'épaule 3, la scapula 1
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
ostéologie de l'épaule 4, scapula 2
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
Ostéologie de l'épaule 2, la clavicule
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
La scapula (omoplate)
Questionnaire à propos de la scapula (omoplate)

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion