Index de l'article

 

Variétés de l'artère ophtalmique

Tronc

L'artère ophtalmique passer au-dessous du nerf optique. Elle peut naître par deux branches de la carotide interne, l'une passant par le trou optique, l'autre par la fente sphénoïdale. Le rameau venu de la carotide passe par la partie la plus interne de la fente sphénoïdale et va se jeter dans l'artère ophtalmique, immédiatement après son entrée dans l'orbite. D'habitude très grêle, cette branche peut parfois acquérir des proportions considérables et suppléer alors le vrai tronc. S'il y a atrophie de la branche interne, l'artère ophtalmique passe par la fente sphénoïdale; elle est alors située à la partie la plus interne de celle-ci, en dedans de l'anneau de Zinn et de tous les nerfs moteurs. L'anastomose avec la méningée moyenne peut prendre un développement considérable et suppléer en totalité ou partie l'artère ophtalmique. Il n'est pas rare de voir la lacrymale naître de l'artère méningée moyenne. L'artère, en contournant la face inférieure du nerf optique, émet un petit rameau qui, passant sur la face inférieure de ce nerf, contourne son bord interne et va se jeter à nouveau dans le tronc de l'ophtalmique, qui a décrit sa courbe sur le nerf optique. Le tronc de l'artère et son anastomose forment donc un véritable cercle autour du nerf. Quelquefois, cette anastomose acquiert des proportions considérables et peut devenir égale au vrai tronc de l'ophtalmique dans certains cas même, elle est plus volumineuse que lui. Le tronc de l'artère passe alors au-dessous du nerf optique. Dans ces conditions l'artère sus-orbitaire nait d'un tronc commun avec la lacrymale (Meyer).

Branches 

L'artère lacrymale peut venir de la temporale profonde antérieure par l'anastomose que j'ai signalée et qui passe à travers la paroi osseuse. Plus fréquemment, l'artère lacrymale donne la temporale profonde antérieure. L'artère lacrymale peut n'être représentée que par un petit filet ~ans importance qui n'arrive pas jusqu'à la glande; l'artère lacrymale vient alors de la transverse de la face. Les anomalies des artères sus-orbitaire et nasale sont rares et de peu d'importance; ces artères peuvent être suppléées par des branches de la faciale ou de la transverse de la face.

D'après traité d'anatomie par P. Poirier.

­

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion