Index de l'article

 

Artères musculaires

On décrit d'ordinaire, deux artères musculaires, l'une supérieure, l'autre inférieure, naissant isolément; or, le plus souvent, ces artères naissent d'un tronc commun. Ce tronc naît de l'artère ophtalmique au moment où celle-ci contourne la face inférieure du nerf optique. Il se dirige immédiatement en bas et en avant et se divise presque aussitôt en deux rameaux l'un, constant, se porte en bas vers les muscles droit Inférieur, droit externe et petit oblique; l'autre, inconstant et plus petit, se rend aux muscles droit supérieur, droit interne, grand oblique et releveur. Le rameau inférieur donne souvent des artères ciliaires. La lacrymale et la sus-orbitaire donnent aussi de fins ramuscules aux muscles de l'œil.

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion