Index de l'article

Variétés

 

Anomalies de trajet et de rapports de l'artère humérale

Le nerf médian peut, dans toute l'étendue de son trajet, cheminer en arrière de l'artère. Le nerf médian peut croiser l'artère, en passant derrière elle. Une des anomalies de trajet les plus intéressantes consiste dans le passage de l'artère humérale sous une apophyse sus-épitrochléenne ou par un conduit osseux spécial creusé dans l'humérus au niveau de cette apophyse. Cette disposition est normale chez différents animaux. L'artère humérale peut décrire à sa partie inférieure un arc convexe en dedans, saillant sous l'aponévrose. Il ne faut pas confondre ces flexuosités congénitales avec celles qui existent chez les individus âgés et athéromateux.
 

L'humérale traverse l'aponévrose au-dessus du pli du coude et se divise en deux branches également sous-cutanées.

 

Anomalies de terminaisons de l'artère humérale

 

Ces anomalies ont d'autant plus d'intérêt qu'elles retentissent sur la disposition des artères de l'avant-bras et souvent même sur celles de la main. II est exceptionnel que l'humérale se bifurque tardivement; la bifurcation prématurée est au contraire fréquente. Elle se présente d'ailleurs sous des formes très différentes; la disposition la plus fréquente est la suivante à une hauteur variable ; l'artère numérale se divise en deux branches, dont l'une chemine superficiellement et représente une branche anormale et dont l'autre suit le trajet habituel de l'artère humérale; celle-ci, arrivée au pli du coude, se divise en ses deux branches habituelles, radiale et cubitale. Lorsque ces deux troncs sont de gros volume, il existe trois artères principales au niveau de l'avant-bras; mais dans la plupart des cas, une des deux artères antibrachiales normales est atrophiée et suppléée par la branche brachiale anormale, que l'on regarde alors comme formant la radiale ou la cubitale.

 

Lorsque c'est la cubitale qui nait ainsi prématurément au niveau du bras, son point d'origine est des plus variables; elle peut naitre de l'axillaire au niveau de l'origine des circonflexes, ou au-dessous de celles-ci, ou au niveau du tiers supérieur de l'artère humérale, au niveau du tiers moyen, au niveau du tiers inférieur. Son trajet est très variable: le plus souvent elle accompagne l'artère humérale, et passe sous l'expansion aponévrotique du biceps ; mais elle peut perforer cette expansion ou cheminer dans son épaisseur. Dans quelques cas, elle chemine dans toute l'étendue de son trajet brachial dans un dédoublement de l'aponévrose, accompagnée de la veine basilique et du brachial cutané interne. On l'a vue contourner l'épitrochlée accompagnant par conséquent le nerf cubital. Lorsque l'artère cubitale a ainsi une origine anormale, elle chemine superficiellement au niveau de l'avant-bras: il est exceptionnel qu'elle occupe sa place habituelle ; on l'a vue, assez rarement d'ailleurs, suivre la face profonde du grand palmaire.

 

Lorsque la radiale naît au niveau du bras, elle chemine ordinairement en dehors du tronc brachial ; elle peut quelquefois être située d'abord en dedans de ce tronc qu'elle croise ensuite pour passer en dehors de lui. Dans ces conditions, les deux troncs artériels forment un 8, dans l'ouverture supérieure duquel peut passer le nerf médian. La radiale est en général superficielle, tout en passant au-dessous de l'expansion aponévrotique du biceps, exceptionnellement au-dessus de cette expansion. Cette radiale anormale chemine le plus souvent en avant du muscle biceps; elle peut aussi passer derrière ce muscle et descendre dans le sillon bicipital externe en suivant jusqu'au pli du coude le trajet du musculo-cutané. Au pli du coude, elle est séparée de l'artère humorale par toute l'épaisseur du tendon du biceps.

 

Il peut arriver que, la radiale et la cubitale naissant au niveau du bras, l'artère humérale, très réduite, se continue au pli du coude avec l'interosseuse commune. Dans ce cas, il n'est pas rare de voir la cubitale et la radiale, unies par un rameau transversal anastomotique volumineux, affecter les dispositions les plus variables.

 

En résumé, les principales dispositions que l'on peut rencontrer sont les suivantes :

 

L'humérale donne en un point quelconque du bras une artère qui constitue a l'avant-bras un tronc surnuméraire, puis elle se divise au pli du coude en cubitale et radiale; l'humérale donne une artère qui vient remplacer à l'avant-bras la radiale atrophiée ; on peut observer la même disposition pour la cubitale; la coexistence de ces deux anomalies une humorale devenue très grêle au-dessous de l'origine de ces deux branches anormales descend jusqu'au pli du coude et se continue le plus souvent avec l'interosseuse commune.

 

Branches surnuméraires

 

On a signalé comme branches surnuméraires l'artère sous-scapulaire ou la circonflexe postérieure; ces artères peuvent se détacher isolément de l'humérale ou naître par un tronc commun avec d'autres branches normales ou anormales de la brachiale; une collatérale externe accessoire; un rameau anastomotique allant se jeter dans une radiale née anormalement de l'axillaire.

 

Anomalies des branches de l'artère humérale

 

Les anomalies des branches, à part les variétés dans l'origine, variétés que nous avons signalées, sont rares. Elles sont souvent associées à la bifurcation prématurée. L'absence de quelques-unes des branches, et notamment des collatérales externes, ou le dédoublement de l'une de ces artères, ont été assez souvent rencontrés.

 

D'après P. Poirier Traité d'anatomie humaine

­­

Forum anatomie

Super User
New Member
complexe articulaire de l'épaule
bonsoir, pourquoi parle t'on de complexe articulaire pour l'épaule? Je ne co...
32189 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le mardi 16 décembre 2014
Super User
New Member
ligament
Bonjour un ligament peut-il être intra capsulaire ?...
22367 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le mardi 14 octobre 2014
Pierre
Pas de rang
Pacchioni
Où se trouve le foramen de Pacchioni?...
920 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le lundi 13 avril 2020
christophe
New Member
indice de Hirtz
Bonjour, je sais que l'indice de Hirtz sert à mesurer la mobilité thoracique mai...
11321 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le samedi 14 mars 2015
  • #médecine
  • #Anatomie
sylvain
New Member
rugine
quelqu'un sait ce que "ruginer" peut dire? et dans quel cas la "r...
7750 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le dimanche 15 mars 2015
  • #médecine

QCM d'anatomie

Le cubitus ou ulna
Questionnaires à propos du cubitus.
L'humérus
Questions à propos de l'humérus.
QCM Anatomie de l'estomac
5 QCM concernant l'anatomie de l'estomac.
Ostéologie de l'épaule 3, la scapula 1
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
ostéologie de l'épaule 4, scapula 2
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
Ostéologie de l'épaule 2, la clavicule
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
La scapula (omoplate)
Questionnaire à propos de la scapula (omoplate)

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion