Index de l'article

Le tronc thyro-bicervico-scapulaire (Syn : tronc cervico-scapulaire ; Allemand : Truncus thyreo-cervicalis Aut.). se détache de la sous-clavière et donne naissance à la thyroïdienne inférieure, à la cervicale ascendante, à la cervicale transverse superficielle et à la scapulaire supérieure.

 

Nos classiques décrivent ces quatre branches comme naissant, à l'ordinaire, directement de la sous-clavière, alors qu'une telle disposition est plutôt exceptionnelle. Les Allemands (Henle, Luschka, etc.) décrivent le tronc commun aux quatre branches sous le nom de truncus thyreo-cervicalis, tronc thyrocervical.

Toujours très volumineux, ce tronc se détache de la partie antéro-supérieure de la sous-clavière, à quelques millimètres en dehors de la naissance de la mammaire interne et du tronc cervico-intercostal. Dès son origine, il se porte en haut et un peu en avant, et, après un trajet très court variant entre 2 et 10 mm, il se divise en quatre branches : thyroïdienne inferieure, cervicale ascendante, cervicale transverse superficielle et scapulaire supérieure. Dans un certain nombre de cas, le tronc thyro-scapulaire donne simultanément ces quatre branches; le plus souvent, il se divise en deux branches l'une interne qui donne naissance à la thyroïdienne inférieure et à la cervicale ascendante; l'autre, externe, qui se divise en cervicale transverse superficielle et en scapulaire supérieure. C'est ce qui explique pourquoi la plupart de nos classiques décrivent la cervicale ascendante comme branche de la thyroïdienne inférieure et la cervicale transverse superficielle comme branche de la scapulaire supérieure. Il est assez rare de voir l'une de ces quatre branches naître isolément du tronc de la sous-clavière, et plus rare encore de voir les quatre se détacher séparément de ce tronc.

Variétés

Le tronc thyro-scapulaire peut manquer ; ses quatre branches naissent isolément de l'artère sous-clavière, il est beaucoup plus fréquent de le voir se scinder en deux troncs, l'un donnant naissance à l'artère thyroïdienne inférieure et à l'artère cervicale ascendante, l'autre à l'artère scapulaire supérieure et à l'artère cervicale transverse superficielle. Le tronc thyro-scapulaire peut naître en dehors du muscle scalène antérieur (Quain), ou entre les muscles scalènes.

Dans un cas où le tronc thyro-scapulaire naissait entre les muscles scalènes, Gruber l'a vu perforer le muscle scalène antérieur. Le nombre des branches du tronc thyro-scapulaire peut être porté à cinq par l'adjonction aux quatre branches normales d'une branche surnuméraire comme l'artère vertébrale, l'artère mammaire interne, l'artère cervicale profonde, l'artère intercostale supérieure.


 

Artère thyroïdienne inférieure

L'artère thyroïdienne inférieure est la plus interne des branches du tronc thyro-bicervico-scapulaire. Son calibre, toujours considérable, est en raison inverse de celui de l'artère thyroïdienne supérieure du même côté.

Dès son origine, elle se porte verticalement en haut, jusqu'au niveau de l'apophyse transverse de la cinquième vertèbre cervicale là, elle s'infléchit brusquement, redevient descendante, puis transversale et enfin de nouveau ascendante, pour gagner l'extrémité Inférieure du lobe latéral du corps thyroïde, où elle se divise en deux branches terminales. Elle décrit ainsi deux courbes, l'une, externe et profonde, dont la concavité regarde en bas et un peu en avant, l’autre, interne et moins profonde, dont la concavité regarde en haut et un peu en arrière.

L'artère thyroïdienne inférieure affecte les rapports suivants. En arrière, elle répond aux apophyses transverses des sixième et cinquième vertèbres cervicales, dont elle est séparée par le muscle long du cou, par l'aponévrose prévertébrale et par l'artère vertébrale et la veine vertébrale qui, d'abord placées au-devant de l'artère thyroïdienne inférieure, passent ensuite en arrière d'elle; en avant, elle répond à l'artère carotide primitive, à la veine jugulaire interne, au nerf pneumogastrique et au sympathique, qui la croisent perpendiculairement et qu'elle embrasse dans la concavité de sa courbure externe; en dehors, la partie initiale ascendante de la thyroïdienne longe le bord externe du muscle scalène antérieur ; en dedans sa partie terminale, également ascendante, longe la trachée et l'œsophage et entre en rapport avec le nerf récurrent; ses rapports avec le récurrent, très variables, seront étudiés en même temps que ce nerf.

Branches collatérales

Dans tout ce trajet, l'artère thyroïdienne inférieure fournit des rameaux musculaires aux muscle long du cou, muscle cléido-hyoïdien, muscle sterno-thyroïdien, des rameaux œsophagiens et trachéaux. La plus importante de ses collatérales est l’artère laryngée postérieure. Cette artère qui se détache souvent de l'une des branches terminales de la thyroïdienne inférieure, monte verticalement à côté du nerf récurrent, se termine sur la face postérieure du larynx dans le muscle crico-aryténoïdien postérieur et le muscle ary-aryténoïdien et dans la muqueuse de la paroi postérieure du larynx.

Branches terminales

Ces branches sont au nombre de trois ; une branche Inférieure, qui longe le bord Inférieur de l'isthme du corps thyroïde et s'anastomose à plein canal avec celle du côté opposé ; une branche postérieure, qui monte verticalement le long du bord postérieur des lobes latéraux et s'anastomose avec la branche homologue de la thyroïdienne supérieure; une branche profonde, qui s'insinue entre la trachée et la glande, dans la partie postérieure de laquelle elle se distribue.

Variétés

L'artère thyroïdienne inférieure peut manquer elle est suppléée alors par l'une des autres thyroïdiennes ou par une thyroïdienne surnuméraire comme l'artère thyroïdienne de Neubauer. Il est rare de la voir naitre d'un autre tronc que l'artère sous-clavière, comme la carotide primitive, le tronc brachio-céphalique, la crosse de l'aorte, et même la carotide ou la sous-clavière du côté opposé. Dans un cas où la thyroïdienne inférieure gauche naissait de la sous-clavière droite. Barclay et Burns ont vu cette artère passer devant la trachée. Par contre, dans un cas de Luschka, la même artère, naissant de la carotide droite, gagnait le lobe gauche du corps thyroïde par un trajet rétro-trachéal.

L’artère thyroïdienne inférieure peut fournir anormalement un rameau anastomotique pour l'artère vertébrale, une thyroïdea ima accessoire, l’artère crico-thyroïdienne, une ou plusieurs artères bronchiques, etc.


 

Artère cervicale ascendante

Deuxième branche du tronc thyro-bicervico-scapulaire, l'artère cervicale ascendante (Syn. : Branche cervicale de la thyroïdienne supérieure ; Latin : Cervicalis ascendens), se porte dès son origine verticalement en haut; elle repose d'abord sur le muscle scalène antérieur longée en dehors par le nerf phrénique, recouverte par le muscle scapulo-hyoidien et l'aponévrose moyenne. Elle vient ensuite se placer sur les tubercules antérieurs des apophyses transverses des vertèbres cervicales, et chemine là entre les insertions du scalène antérieur en dehors, du muscle long du cou et du muscle droit antérieur en dedans. Elle se termine ordinairement au niveau de la troisième vertèbre cervicale. Dans son trajet, elle donne des rameaux musculaires et des rameaux spinaux. Les premiers se distribuent au muscle long du cou, au muscle grand droit antérieur et au muscle scalène antérieur. Les rameaux spinaux s'engagent dans la gouttière des apophyses transverses, passent en avant des nerfs cervicaux en arrière de l'artère vertébrale, et pénètrent par les trous de conjugaison dans la cavité rachidienne.

Variétés

Elle peut manquer ou présenter un volume anormal et remplacer alors en totalité ou en partie la cervicale profonde, elle peut donner naissance à la mammaire interne ou à l'occipitale.


 

Artère cervical transverse superficielle

Troisième branche du tronc thyro-bicervico-scapulaire, l'artère cervicale transverse superficielle (Syn A. cervicalis superficialis; branche trapézienne de la scapulaire supérieure) se porte, dès son origine, en bas et en dehors, traverse la partie inférieure du creux sus-claviculaire et s'engage sous le muscle trapèze dans lequel elle se termine.

Recouverte d'abord par le muscle sterno-cléido-mastoïdien, puis par l'aponévrose cervicale superficielle, elle croise successivement le nerf phrénique, le muscle scalène antérieur et le ventre postérieur du muscle scapulo-hyoïdien qui la sépare du plexus brachial. Elle chemine à une distance moyenne de 25 mm au-dessus de la clavicule et de l'artère sus-scapulaire qui lui est parallèle, mais elle a un trajet rétro-claviculaire. La cervicale transverse superficielle fournit quelques rameaux aux ganglions sus-claviculaires et à la nappe graisseuse sous-aponévrotique. Sous le muscle trapèze, elle se divise en plusieurs rameaux terminaux; les uns, ascendants, s'anastomosent avec les rameaux trapézlens de l'artère occipitale et de l'artère cervicale profonde; les autres, descendants, s'anastomosent avec les rameaux de l'artère scapulaire postérieure.

Son absence ou son dédoublement ont été souvent observés. La cervicale transverse supérieure peut naître de l’artère scapulaire postérieure, ou donner une artère vertébrale accessoire (Hyrtl).


 

Artère scapulaire supérieure

Quatrième branche du tronc thyro-bicervico-scapulaire, la scapulaire supérieure (Syn : Sus-scapulaire; transverse du scapulum; rétro-claviculaire (FaraLeuf)), se dirige, dès son origine, en bas et en dehors, et vient se placer derrière la clavicule dont elle longe le bord postérieur. Elle traverse ainsi le creux sus-claviculaire et arrive au niveau du bord supérieur du scapulum. Là, elle se recourbe en arrière et passe au-dessus du ligament qui clôt l'échancrure coracoïdienne, pour descendre dans la fosse sus-épineuse, qu'elle traverse, et jusque dans la fosse sous-épineuse, en croisant le bord concave de l'épine de l'omoplate.

Rapports

Dans le creux sus-claviculaire, elle répond en avant au bord postérieur de la clavicule; en arrière, elle croise successivement le nerf phrénique, le scalène antérieur, la veine et l'artère sous-clavière et les cordons du plexus brachial. Au niveau du bord supérieur du scapulum, elle passe au-dessus du ligament qui transforme en trou l'échancrure coracoïdienne; le nerf sus-scapulaire, accolé à l'artère depuis le point où celle-ci a croisé le plexus brachial, l'abandonne à ce niveau pour passer avec les veines sous-scapulaires au-dessous du ligament. Enfin, dans les fosses sus et sous-épineuses, l'artère chemine entre les muscles et le périoste.

Branches collatérales

Dans son trajet, elle fournit de nombreuses collatérales. Ce sont : un rameau thoracique qui se détache de la partie initiale de la sus-scapulaire, passe en arrière de la veine sous-clavière, plus rarement en avant, et se ramifie dans le muscle sous-clavier; souvent il traverse ce muscle et vient s'anastomoser au-dessous de lui avec les branches thoraciques de l'artère axillaire; plusieurs rameaux musculaires, pour le muscle scalène antérieur, le muscle trapèze et le muscle sous-scapulaire; le rameau de ce dernier muscle se détache de l'artère scapulaire supérieure, au moment où cette artère va croiser le bord supérieur de la scapula ; il descend entre le muscle et l'os et s'anastomose avec la volumineuse branche que donne au muscle sous-scapulaire l'artère scapulaire inférieure, branche de l'artère axillaire ; des rameaux pour le muscle sus-épineux et pour le périoste de la fosse sus-épineuse.

Branches terminales

Dans la fosse sous-épineuse, l'artère fournit des rameaux périostiques, osseux, musculaires. Elle s'anastomose en arcade avec l'artère scapulaire inférieure, branche de l'axillaire, et donne un rameau qui suit le bord axillaire de la scapula et va s'anastomoser avec un rameau de l'artère scapulaire postérieure.

Variétés.

Elle peut manquer et être remplacée par l'une des deux autres artères scapulaires.

 D'après traité d'anatomie par P.Poirier.

Forum anatomie

Super User
New Member
complexe articulaire de l'épaule
bonsoir, pourquoi parle t'on de complexe articulaire pour l'épaule? Je ne co...
32324 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le mardi 16 décembre 2014
Super User
New Member
ligament
Bonjour un ligament peut-il être intra capsulaire ?...
22473 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le mardi 14 octobre 2014
Pierre
Pas de rang
Pacchioni
Où se trouve le foramen de Pacchioni?...
1007 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le lundi 13 avril 2020
christophe
New Member
indice de Hirtz
Bonjour, je sais que l'indice de Hirtz sert à mesurer la mobilité thoracique mai...
11462 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le samedi 14 mars 2015
  • #médecine
  • #Anatomie
sylvain
New Member
rugine
quelqu'un sait ce que "ruginer" peut dire? et dans quel cas la "r...
7863 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le dimanche 15 mars 2015
  • #médecine

QCM d'anatomie

Le cubitus ou ulna
Questionnaires à propos du cubitus.
L'humérus
Questions à propos de l'humérus.
QCM Anatomie de l'estomac
5 QCM concernant l'anatomie de l'estomac.
Ostéologie de l'épaule 3, la scapula 1
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
ostéologie de l'épaule 4, scapula 2
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
Ostéologie de l'épaule 2, la clavicule
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
La scapula (omoplate)
Questionnaire à propos de la scapula (omoplate)

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion