L'appareil digestif est un ensemble d'organes participant aux phénomènes physiques et chimiques de la digestion dans un but vital : l'absorption.

 

Les aliments subissent dans le tube digestif une transformation en plusieurs étapes :

  • fragmentation en petites portions à l'ingestion
  • digestion par les enzymes
  • absorption (lieu préférentiel de l'absorption : l'intestin grêle)
  • élimination des déchets

 

Structure générale du tube digestif proprement dit.

L'appareil digestif est composé de trois compartiments :

  • la cavité buccale ;
  • le tube digestif proprement dit : de l'œsophage à l'anus ;
  • les glandes annexes principales : les glandes salivaires, le foie, le pancréas. Elles sont localisées à l'extérieur du tube digestif, élaborent des sécrétions entrant dans le tube digestif par des canaux excréteurs.

Tout au long du tube digestif proprement dit, on trouve la même structure a quelques variantes près.

  • les tuniques
  • les glandes intrinsèques

Les tuniques

Le tube digestif est constitué de quatre couches ou tuniques entourant la lumière du tube. Ces quatre tuniques répondent au schéma général d'organisation du tube digestif, c'est-à-dire que tout au long  du tube on retrouvera toujours les quatre couches : la muqueuse, la sous muqueuse ou celluleuse, la musculeuse et l'adventice.

La muqueuse

Elle limite la lumière du tube digestif. Elle est constituée de trois éléments : l'épithélium, le chorion, la musculaire muqueuse ou muscularis mucosae.
L'épithélium : revêtement interne du tube.
Il existe trois types d'épithélium : l’épithélium de protection mécanique de type pavimenteux stratifié localisé au niveau de l’œsophage, du canal anal, l’épithélium de protection chimique de type prismatique simple que l’on retrouve entre autre dans l'estomac (les cellules sont alors dotées d'un pôle muqueux fermé, protégeant l'organe de l'acidité gastrique), l’épithélium d'absorption de type prismatique simple à cellules d'absorption les entérocytes.
On trouve aussi d’autres types cellulaires comme les cellules caliciformes, localisées sur toute la muqueuse de l'intestin, du duodénum au rectum

Le chorion

C'est un chorion glandulaire  le plus souvent, mais les glandes ont une structure et une fonction variant selon l'étage du tube considéré. C'est entre autre un tissu conjonctif banal ; possédant des éléments lymphoïdes (des lymphocytes à disposition diffuse /des nodules lymphoïdes / des follicules lymphoïdes /de grosses formations lymphoïdes dans les plaques de Peyer et dans l'appendice.

Plaque de Peyer.

La muscularis mucosae :

constituée défibres musculaires lisses.

La sous muqueuse

C'est du tissu conjonctif ; peut contenir des nerfs ou des vaisseaux mais, ne contient pas de glandes sauf au niveau du duodénum et dans une portion de l'œsophage.

La musculeuse

Elle est constante dans tout le tube et présente deux couches :

  • circulaire interne
  • longitudinale externe

Ce sont des couches de fibres musculaires lisses sauf au niveau de la partie supérieure de l'œsophage et du sphincter anal (fibres striées).

L’adventice

C'est du tissu conjonctif contenant des vaisseaux.
Au-dessus du diaphragme, l'adventice prend le nom de séreuse péritonéale.

Les glandes intrinsèques

Situées le plus souvent dans la muqueuse et exceptionnellement dans la sous muqueuse. La structure des glandes varie suivant l'étage du tube digestif ou elles se trouvent. leur fonction essentielle : la sécrétion d'enzymes indispensable à la digestion puisque ces enzymes transforment les grosses molécules alimentaires en molécules plus petites pour permettre l'absorption . Cette absorption se réalise au niveau de l'intestin.

Conséquences de l'embryologie

A partir des épithéliums épidermoides du tube digestif de la bouche, de l'œsophage et du canal anal, peuvent se développer des carcinomes épidermoides.
De même, à partir des épithéliums glandulaires peuvent se développer des carcinomes glandulaires.
Les cancers digestifs (colon et rectum surtout) sont parmi les premières causes de décès par cancer en France.

Histo-physiologie du tube digestif

La muqueuse

C'est une barrière sélective entre le contenu de la lumière du tube digestif et les tissus de l'organisme.
L'épithélium a plusieurs fonctions :

  • la sécrétion de mucus : nécessaire pour la protection chimique et la lubrification (la lubrification facilite la descente du bol alimentaire).
  • la sécrétion d'enzymes l'absorption.

Les cellules endocrines du tube digestif : elles appartiennent en fait à l'épithélium. Elles assurent la sécrétion d'hormones.
Les lymphocytes : ils ont un rôle de défense important, car le tube digestif est en rapport avec l'extérieur ce qui constitue une porte d'entrée pour les organismes pathogènes.

La musculeuse

Sa disposition est constante tout le long du tube digestif. Elle propulse le contenu alimentaire grâce à un ensemble de contractions des 2 couches : ce sont les mouvements péristaltiques. Ces mouvements péristaltiques sont coordonnées par le plexus de Meissner.

L'adventice

Constituée de tissu adipeux, surtout chez les personnes obèses.

Coupe du gros-intestin en miscorcopie optique.

Photo au microscope d'une coupe de gros intestin humain présentant une inflammation (colite).

 

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion