L'aponévrose fémorale, très forte et très épaisse, forme une gaine conique autour des muscles de la cuisse. J'étudierai successivement les diverses régions de ce cône aponévrotique tronqué.


Elle atteint son maximum d'épaisseur sur la face externe de la cuisse ; c'est à cette partie externe de l'aponévrose fémorale que certains anatomistes réservent le nom de fascia lata, appliqué par d'autres à toute l'aponévrose de la cuisse. Continue en haut avec l'aponévrose du moyen fessier, elle va s'attacher en bas à la rotule et au tibia. J'ai déjà indiqué comment le tenseur du fascia lata était logé dans un dédoublement de cette aponévrose, et comment une grande partie des faisceaux du grand fessier venaient se terminer dans son épaisseur. Cette partie de l'aponévrose fémorale recouvre et maintient le vaste externe.
La partie antérieure de l'aponévrose fémorale, plus mince, s'attache en haut à l'arcade fémorale, de l'épine iliaque antérieure et supérieure à l'épine pubienne; en bas, elle descend au-devant du genou pour se fixer à l'extrémité supérieure du tibia ; j'ai décrit dans l'arthrologie (Voy. articulation du genou) les connexions de l'aponévrose fémorale avec les expansions fibreuses des vastes et la capsule articulaire. En dehors, elle se continue avec la partie externe, si épaisse; en dedans avec la partie interne plus mince. Si nous suivons cette aponévrose, de la partie externe de la cuisse vers la partir interne, nous voyons que, très épaisse d'abord, elle se dédouble pour englober le muscle couturier, sur le bord interne duquel ses deux feuillets se reconstituent en un feuillet unique. De ce bord du couturier l'aponévrose passe au-devant des vaisseaux fémoraux, pour se rendre sur la saillie des adducteurs, où nous la retrouverons amincie ; je reviendrai plus loin sur les détails que présente cette partie antérieure de l'aponévrose fémorale, renforcée en bas par une bandelette arciforme.
Dans sa partie interne et postérieure, l'aponévrose fémorale est plus mince. Appliquée sur les muscles adducteurs et fléchisseurs, elle se détache de la branche ischio-pubienne et va se continuer en bas avec l'aponévrose de la jambe.
De la face profonde de l'aponévrose fémorale se détachent des prolongements qui pénètrent dans les interstices des muscles et leur forment des gaines particulières. Parmi ces cloisons, les plus remarquables sont celles qui séparent les trois groupes musculaires de la cuisse ; elles ont reçu les noms de cloisons inter- musculaire, interne et externe.

Cloison intermusculaire externe

A la fois cloison et aponévrose d'insertion, elle va du grand troc hanter au condyle externe. An-dessous du grand trochanter, elle adhère au tendon du grand fessier, qui suit la lèvre externe de la ligne âpre, puis la bifurcation externe de celle-ci jusqu'au condyle.
Constituée par des fibres longitudinales, elle atteint son maximum de largeur au-dessus du condyle, où renforcée par quelques fibres transversales, elle forme une corde saillante, facile à sentir à travers la peau. Son bord interne se fixe à la lèvre externe de la ligne âpre; son bord externe s'unit à la face profonde de l'aponévrose fémorale; par sa face antérieure, elle donne insertion au vaste externe; par sa l'ace postérieure, à la courte portion du biceps.

Cloison intermusculaire interne

Cette cloison est constituée essentiellement par l'aponévrose d'origine du vaste interne, elle se détache de la lèvre interne de la ligne âpre, et de sa branche interne de bifurcation, et accompagne le tendon du grand adducteur jusqu'au condyle interne. De sa face antérieure naissent les fibres charnues du vaste interne; sa face postérieure adhère fortement aux aponévroses d'insertion des adducteurs. - Sa partie inférieure forme la paroi externe de celle partie de la gaine des vaisseaux fémoraux qui a reçu le nom de canal de Hunter.

D'après traité d'anatomie par P. Poirier.

Forum anatomie

Super User
New Member
ligament phrénico-colique
Quelle est la différence entre le ligament phréno-colique et le ligament phrénic...
20875 Vues
0 Votes
réponses
Dans Anatomie
Posté le mercredi 17 septembre 2014

QCM d'anatomie

Le cubitus ou ulna
Questionnaires à propos du cubitus.
L'humérus
Questions à propos de l'humérus.
QCM Anatomie de l'estomac
5 QCM concernant l'anatomie de l'estomac.
Ostéologie de l'épaule 3, la scapula 1
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
ostéologie de l'épaule 4, scapula 2
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
Ostéologie de l'épaule 2, la clavicule
Chaque QCM a au moins une proposition juste, et au moins une fausse. (y compris la proposition E) Chaque QCM n'a qu'une seule et unique combinaison correcte.
La scapula (omoplate)
Questionnaire à propos de la scapula (omoplate)

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion