De chaque côté du voile se détachent deux piliers ou arcs l'un se dirige en avant et en bas et le fixe à la base de la langue (pilier antérieur), l'autre se dirige en bas et en arrière et le fixe à la paroi latérale du pharynx (pilier postérieur).

 

Entre le voile en haut, les piliers antérieurs sur les côtés, et la base de la  langue en bas, se trouve l'orifice par lequel la cavité buccale communique avec le pharynx : c'est l'isthme du gosier (isthmus pharyngo-oralis Luschka ; Isthtnus faucium anterior, Tourtual). Cet orifice s'agrandit ou diminue suivant que le voile s'élève ou s'abaisse. Entre les piliers postérieurs sur les côtés, le voile en haut et la paroi pharyngienne postérieure en arrière, s'ouvre l'orifice par lequel communique la portion naso-tubaire avec la portion bucco-laryngienne du pharynx c'est isthme pharyngo-nasal (isthmus pharyngo-nasalis.

Luschka ; isthmus faucium posterior, Tourtual). La réunion de l'isthme du gosier et de l'isthme pharyngo-nasal, et l'espace qu'ils limitent de chaque côté, constituent le vestibule du pharynx (Luschka).

Le pilier antérieur nait de la face antérieure du voile, descend verticalement en décrivant une courbe à concavité interne et un peu Inférieure, et se termine sur le bord de la langue, à l'extrémité externe du V lingual que forment les papilles caliciformes. Il est séparé de la joue en avant par le pli intermaxillaire ou ptérygo-maxillaire dont nous avons déjà parlé et qui renferme un gros amas de glandes, prolongement des glandes latérales du voile. Le pilier antérieur contient dans son épaisseur le muscle glosso-staphylin. Houzé de l'Aulnoit a avancé que dans certaines inflammations il pouvait étrangler l'amygdale.

Le pilier postérieur nait de la base de la luette et du bord inférieur du voue, descend en décrivant un arc concentrique à celui du pilier antérieur et se termine derrière la langue sur les parties latérales du pharynx. Comme il est situé en dedans du pilier précédent, les deux piliers sont visibles à la fois par devant, quand la bouche est ouverte. Il renferme sous sa muqueuse le muscle pharyngo-staphylin.

Chacun des deux piliers, mince a son origine, s'élargit à son extrémité Inférieure. Chacun d'eux présente une face externe profonde, adhérente; une face interne, libre.

L'excavation amygdalienne (Cruveilhier) ou fosse amygdalienne (Sappey) est une sorte de ventricule interposé entre tes piliers antérieur et postérieur. Elle a une forme triangulaire. Le sommet, supérieur, répond à la rencontre des deux piliers; sa surface légèrement déprimée se creuse quelquefois et forme alors la fossette amygdalienne. La base, large et profonde, reçoit l'amygdale eue correspond en dedans a la base de la langue et au bord de l'épiglotte, en dehors à l'angle du maxillaire inférieur. L'excavation, tapissée sur sa face libre par la muqueuse qui s'étend d'un piller a l'autre et se plisse pour former t'amygdale, est limitée sur sa face profonde par la tunique fibreuse du pharynx sur laquelle s'applique le constricteur supérieur. (Voy. la description de l'amygdale et de la fossette).

D'après traité d'anatomie par P. Poirier.

 

 

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion