Index de l'article

 

Les nerfs des lèvres

Les nerfs moteurs des lèvres proviennent des ramifications du facial. Les nerfs sensitifs naissent du trijumeau: par les rameaux descendants du nerf sous-orbitaire pour la lèvre supérieure; par les filets ascendants du nerf mentonnier, branche du dentaire inférieur, pour la lèvre inférieure, et par les filets du nerf buccal pour les commissures. – Les dernières ramifications de ces branches du trijumeau se perdent les unes dans les glandes, d'autres dans la peau et dans la muqueuse des lèvres. Pourvus de myéline, ils forment dans la tunique sous-muqueuse un réseau à larges mailles; de ce réseau partent de nombreuses ramifications qui pénètrent dans la muqueuse, où ils se' terminent dans des corpuscules spéciaux corpuscules de Krause (Krause) et corpuscules du tact (Gerlach) ; quelques-unes perdent leur gaine de myéline, pénètrent dans l'épithélium, se ramifient à nouveau et se terminent par des extrémités libres (Stœhr).

Jolyet et Laffont ont constaté que chez le chien le nerf buccal est le nerf vaso-dilatateur et glandulo-moteur de la lèvre inférieure pour la lèvre supérieure, ce rôle est rempli par le nerf maxillaire supérieur.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaire posté.

Ajouter vos commentaires

  1. Poster un commentaire en tant qu'invité. S'inscrire ou se connecter à votre compte.
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre localisation

Ce site internet met des documents à votre disposition seulement et uniquement à titre d'information. Ils ne peuvent en aucun cas remplacer la consultation d'un médecin ou les soins prodigués par un praticien qualifié et ne doivent par conséquent jamais être interprétés comme pouvant le faire.

Connexion